BFMTV

Soumise à l'obligation vaccinale, la seule médecin de l'Ile-aux-Moines ferme son cabinet

La généraliste de l'Ile-aux-moines qui n'est pas vaccinée a fermé son cabinet, privant la commune de son unique médecin.

Les 600 habitants de l'Île-aux-Moines (Morbihan) n'ont plus de médecin. Arrivée en octobre dernier, l'unique généraliste de la commune, Christine Hochard, a dû fermer son cabinet. Elle ne souhaite pas se soumettre à l'obligation vaccinale qui est effective depuis le 15 septembre dernier pour les soignants.

"C'est le coeur gros avec beaucoup d'émotion et de douleur que je suis obligée de fermer. Je ne peux pas me faire vacciner, je ne suis pas anti-vaccin, je n'interdis à personne de se faire vacciner. Sauf que voilà, moi, je ne peux pas. C'est mon corps qui dit non", explique sur son répondeur la médecin.

La fermeture de son cabinet a beaucoup fait réagir. "A mon avis, elle va à l'encontre de son engagement professionnel, du serment d'Hippocrate. C'est incompréhensible", estime un habitant à notre micro.

Une incompréhension d'autant plus forte que Christine Hochard est arrivée en octobre dernier sur l'île. La mairie avait mis plus d'un an à trouver un remplaçant au généraliste parti à la retraite en 2020.

Les pompiers ne veulent pas se faire vacciner non plus

"On sait gérer les urgences. Mais pour le suivi médical au quotidien, ça devient compliqué pour les habitants", avance le maire Philippe Le Berigot.

Autre difficulté pour l'île, les quatre pompiers volontaires de la caserne ne peuvent plus exercer. Eux non plus ne sont pas vaccinés.

La mairie explique travailler main dans la main avec l'Agence régionale de santé (ARS) et les services départementaux d'incendie et de sécurité pour trouver des solutions.

Marie-Pierre Bourgeois