BFMTV

SONDAGE BFMTV - Près d'un Français sur deux ne compte pas se faire vacciner contre le Covid-19

Une femme tient un flacon de la firme allemande Schott destiné à contenir un vaccin contre le coronavirus à Mayence (Allemagne) le 20 novembre 2020

Une femme tient un flacon de la firme allemande Schott destiné à contenir un vaccin contre le coronavirus à Mayence (Allemagne) le 20 novembre 2020 - Daniel ROLAND © 2019 AFP

Le pourcentage des personnes déclarant qu'elles refuseraient de se faire vacciner contre le Covid-19, si un vaccin était disponible dans les prochaines mois, augmente depuis plusieurs semaines.

La proportion des réfractaires contre le vaccin anti-Covid-19 continue d'augmenter, selon notre dernier sondage Elabe pour BFMTV diffusé ce mercredi. 48% des personnes interrogées déclarent qu'elles ne se feraient pas vacciner si un vaccin contre ce coronavirus était disponible dans les prochains mois, un chiffre en hausse de deux points par rapport à la semaine dernière.

Sur ce même point, 37% (-3) se disent prêts à être vaccinés, et 15% (+1) ne savent pas encore.

Graphique en % schématisant les réponses à la question: Si dans les prochains mois, un vaccin anti-Covid 19 approuvé par les autorités scientifiques françaises était disponible, vous feriez-vous vacciner ?
Graphique en % schématisant les réponses à la question: Si dans les prochains mois, un vaccin anti-Covid 19 approuvé par les autorités scientifiques françaises était disponible, vous feriez-vous vacciner ? © Elabe

L'écart des réponses s'observe particulièrement entre les hommes et les femmes. Ainsi, seulement 29% des femmes interrogées disent qu'elles se feraient vacciner contre 47% des hommes. A l'inverse, 55% des femmes refuseraient, contre 40% de leurs congénères masculins.

6 Français sur 10 opposés à la vaccination obligatoire

Côté politique, les plus récalcitrants à la vaccination sont les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (54%) et de Marine Le Pen (53%). Sur cette même question, les électorats de Benoît Hamon (38%) et d'Emmanuel Macron (31%) se présentent comme les moins réfractaires.

Dans cette logique, 63% des personnes interrogées se disent opposées à une vaccination obligatoire en France. Emmanuel Macron a annoncé mardi que la vaccination contre le Covid-19 ne serait pas obligatoire et que la campagne, "rapide et massive", débuterait "dès fin décembre, début janvier" pour "les personnes les plus fragiles".

Sondage réalisé sur Internet sur un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus les 17 et 18 novembre. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV