BFMTV

Prothèses mammaires PIP : les cabinets de chirurgie pris d'assaut

-

- - -

Des chirurgiens esthétiques dénoncent la mauvaise communication du gouvernement. Celui-ci avait en effet choisi la veille de Noël pour préconiser le retrait de ces prothèses défectueuses.

Pour les responsables de L’institut du sein à Paris, le gouvernement est responsable du vent de panique. En effet, le 24 décembre, la plupart des cabinets sont fermés et beaucoup de chirurgiens sont en vacances. Conséquence : un manque de personnel pour répondre aux demandes inquiètes des des porteuses de protheses mammaires.