BFMTV

Mince comme une feuille A4: le nouveau défi maigreur qui inquiète

Une recherche sur Twitter donne à voir le "A4WaistChallenge" et ses dévoiements, plus ou moins inspirés.

Une recherche sur Twitter donne à voir le "A4WaistChallenge" et ses dévoiements, plus ou moins inspirés. - Capture Search.Twitter.com

Après le "Thigh gap" qui faisait de l'écart entre les cuisses l'obsession de jeunes femmes filiformes, un nouveau challenge alerte les nutritionnistes: le "A4WaistChallenge". Il consiste, pour les jeunes filles, à faire tenir leur taille dans la largeur d'une feuille A4, soit 21 cm.

Le "#A4WaistChallenge", dernier avatar d'une obsession pour la minceur, a fait son apparition sur les réseaux sociaux. Ce défi consiste à cadrer sa taille dans la largeur d'une feuille A4. Si rien ne dépasse, c'est gagné. Mais à quel prix? En fonction des morphologies, l'objectif est bien entendu plus ou moins facile à atteindre. En Chine, sur Weibo, l'équivalent de Twitter, le défi s'est répandu comme une traînée de poudre, les jeunes femmes filiformes se disputent le prix de la maigreur.

En cas, d'échec, c'est régime sec. Les jeunes femmes qui n'entrent pas dans la norme culpabilisent. Sociologiquement, les participantes sont plutôt issues des "milieux favorisés et éduqués" rappelle la nutritionniste Corinne Chicheportiche dans Le Parisien. A l'adolescence, le jugement d'autrui joue un rôle primordial dans la construction de la personnalité, expliquant pourquoi les jeunes filles se plient à ce diktat où la minceur et maigreur se confondent.

La riposte des internautes

Ce nouveau défi a suscité des réponses maniant l'ironie avec plus ou moins de subtilité, voire une franche hostilité, sur les réseaux. Sur Instagram, une jeune-femme fait ainsi un doigt d'honneur en tenant ce qui semble être feuille A1 (84,1 cm de large), bien plus grande q'une simple A4.

Certains tournent en dérision le challenge en faisant entrer leur poignet dans un post-it ou en accolant quatre feuilles A4 pour couvrir leur taille.

D'autres encore, font concourir leur chat pour souligner l'absurdité de cette mode. "Mon chat a "une taille A4" et moi j'ai un "visage A4", explique un utilisateur de Twitter.

Si ces parodies prêtent à sourire, cette nouvelle mode inquiète les médecins. Quelque 70.000 adolescentes souffrent d'anorexie mentale en France. Cette maladie est potentiellement mortelle et les défis de maigreur qui fleurissent sur les réseaux peuvent faire basculer dans cette maladie.

Au rayon des défis minceurs 

Le "A4WaistChallenge" n'est malheureusement pas le premier du genre. Le "Thight gap" avait fait son apparition vers 2013. Il mesurait l'espace entre les cuisses des jeunes filles, mesuré debout, avec pour but que celui-ci soit le plus large possible. 

Autre exemple: les grossesses XXS. Ainsi, le mannequin Sarah Stage avait au printemps 2015 causé l'émoi en affichant enceinte, des abdominaux encore dessinés. 

D. N.