BFMTV

Marisol Touraine veut interdire la cigarette électronique dans les lieux publics

Pour l’heure, la cigarette électronique est considérée comme un objet de consommation courante, soumise à aucune réglementation sanitaire.

Pour l’heure, la cigarette électronique est considérée comme un objet de consommation courante, soumise à aucune réglementation sanitaire. - -

Le gouvernement souhaite leur appliquer les mêmes règles qu’aux cigarettes classiques: interdiction de la vente aux mineurs et consommation bannie des lieux publics.

Pas d’interdiction prévue, comme cela s’est vu dans certains pays. La ministre de la Santé ne souhaite pas priver les fumeurs d’un substitut qui peut se révéler utile. Mais le gouvernement souhaite leur appliquer les mêmes règles qu’aux cigarettes classiques: interdiction de la vente aux mineurs et consommation bannie des lieux publics.

C'est ce qu'a expliqué Marisol Touraine vendredi sur France Info. "Nous voulons appliquer à la cigarette électronique les mêmes mesures qu'au tabac", a dit la ministre des Affaires sociales et de la Santé, précisant que parmi celles-ci figurerait aussi l'interdiction de la publicité pour la cigarette électronique.

Régulation du marché de la cigarette électronique

Il y aurait aujourd’hui 500.000 "e-fumeurs" en France, et ce n'est qu'un début. Mais pour l’heure, la cigarette électronique est considérée comme un objet de consommation courante, soumise à aucune réglementation sanitaire.

C’est à ce vide réglementaire que Marisol Touraine veut s’attaquer. Parce que pour le moment les effets sur la santé de ce produit, qui contient de la nicotine, restent méconnus. C'est pour cela que la ministre de la Santé a commandé le 5 mars dernier une "enquête" afin d'évaluer les "bénéfices et les risques" de ce nouveau substitut. Conclusion: il faut instaurent un encadrement assez strict.

Des mesures en direction des femmes enceintes

Marisol Touraine, qui s'exprimait à l'occasion de la Journée internationale sans tabac, a également annoncé des mesures de lutte contre le tabagisme en direction des femmes enceintes et des jeunes.

Pour les femmes enceintes, il s'agira d'un "logo" d'avertissement apposé sur les paquets de cigarettes, à l'instar de ce qui se passe déjà pour les bouteilles de vin.

Les jeunes devraient se voir proposer des mesures d'aide au sevrage.

"Je veux mobiliser contre le tabagisme", a-t-elle dit, soulignant qu'il y a encore trop de jeunes et de femmes enceintes qui fument.

La France détient, a-t-elle dit, le record d'Europe des femmes enceintes fumeuses.

La ministre a également proposé de créer des "espaces sans tabac" à l'extérieur, citant notamment les parcs pour enfants.


Marisol Touraine veut l'interdiction de la E... par FranceInfo


À LIRE AUSSI:

>> Cigarette électronique: Marisol Touraine a "commandé une enquête"

>> Lutte contre le tabac, les raisons d'un échec