BFMTV

Les légumes font chou blanc auprès des enfants

L'association qui a mené l'étude a interrogé 910 écoliers âgés de 8 à 12 ans dans une vingtaine d'établissements de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

L'association qui a mené l'étude a interrogé 910 écoliers âgés de 8 à 12 ans dans une vingtaine d'établissements de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. - -

Plus d'un tiers des enfants ne savent reconnaître ni un poireau ni une courgette, révèle une étude de l'association Santé environnement France.

"Dis Papa, c'est quoi un légume?" pourrait bientôt demander un enfant, au vu d'une étude menée par l'association Santé environnement France (Asef), et publiée jeudi dans Le Parisien. Celle-ci révèle qu'un écolier sur trois ne sait pas identifier un poireau ou une courgette.

Inquiets des chiffres concernant l'obésité infantile, l'association qui regroupe des professionels de santé, a interrogé "910 écoliers âgés de 8 à 12 ans dans une vingtaine d'établissements de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour mieux connaître leurs habitudes alimentaires", indique le quotidien.

"Ils ne savent plus ce qu'ils mangent"

Et le résultat de l'étude est édifiant: 87% des enfants ne savent pas ce qu'est une betterave, 33% un poireau, 31% un artichaut, une courgette ou une figue, 20% un abricot.

La faute à de mauvaises habitudes alimentaires selon le pédiatre Patrice Halimi, secrétaire générale de l'Asef. "C'est parce qu'ils ne savent plus ce qu'ils mangent, et qu'ils ont perdu le sens de la réalité des produits à force d'ingurgiter des plats congelés", explique le médecin interrogé par Le Parisien.

Ainsi, "les enfants peinent à identifier à base de quoi sont faits ces aliments transformés", poursuit l'article. Sur les pâtes, par exemple, ils sèchent: 72% des élèves ignorent leur composition.


À LIRE AUSSI :

>> Les Français ne mangent pas assez de féculents

M.G.