BFMTV

Les diabétiques invités à évoquer leur qualité de vie pour une enquête

-

- - -

Dans le cadre des Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques, la Fédération Française des Diabétiques lance une enquête sur la qualité de vie des patients diabétiques réalisée par son Diabète LAB. Interroger les personnes atteintes d’une maladie chronique sur leur qualité de vie est indispensable et les résultats serviront à construire des propositions visant à améliorer leur quotidien.

En France, plus de 4 millions de personnes (dont 700 000 qui l'ignorent) sont atteintes de diabète. En raison de la progression constante et rapide de cette pathologie mais aussi par la gravité de ses complications, le diabète est un véritable enjeu de santé publique. L'enjeu consiste notamment à élaborer de nouvelles mesures pour améliorer la qualité de vie des patients et de permettre une prise en charge plus efficace en ce qui concerne la prévention, l’accompagnement et l’éducation thérapeutique.

C’est ce constat qui a conduit la Fédération Française des Diabétiques à organiser durant une année les "Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques". Chacun peut y participer en déposant ses propositions sur cette plateforme, co-construite avec les patients. Toutes ces idées seront prises en compte notamment en réalisant une synthèse de cette grande consultation afin de la porter à la connaissance de tous, dont les plus hautes instances de décision.

L'un des volets de cette dernière consiste à interroger les personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 sur leur qualité de vie. Une initiative "indispensable" car "trop peu d’études investissent cette thématique" selon la FFD. Via son "Diabète Lab", l'organisme propose désormais aux patients de s'exprimer sur leur vécu en répondant de manière anonyme à un questionnaire en ligne dont les données de santé sont sécurisées.

Le fait d'être diabétique influence-t-il le quotidien?

Objectif: atteindre les 40 000 répondants. De façon générale, comment vivez-vous avec votre diabète? Le cachez-vous? Le fait d’être diabétique a-t-il eu une influence sur vos projets de vie (sur le fait d’avoir des enfants, sur votre carrière professionnelle…)? Le questionnaire a été co-construit avec des patients diabétiques qui ont guidé la Fédération dans le choix et la formulation des questions, "afin qu’elles soient claires et correspondent aux réalités de leur quotidien."

"C’est grâce à l’analyse de vos réponses que nous réussirons à trouver des solutions concrètes pour mieux vous aider ainsi que vos proches.", ajoute la FFD. Le questionnaire n'est pas seulement destiné aux personnes diabétiques puisque des proches ou des professionnels de santé peuvent participer. Ce dernier est ouvert jusqu'en mai 2018 puis les résultats seront consultables par tous un mois plus tard. "Plus nous aurons de participations, plus ils seront pertinents! Votre expérience est précieuse.", conclut-elle.

A noter qu'il est également possible de participer à plusieurs consultations disponibles sur le site de ces Etats Généraux, les thématiques évoquées concernent notamment les discriminations à l'emploi des personnes diabétiques ou comment limiter les complications liées à cette maladie. Le diabète est une pathologie chronique qui survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d'insuline ou lorsque l'organisme n'est pas capable de l'utiliser efficacement.

Le diabète de type 1 se caractérise par une production d'insuline insuffisante tandis que le diabète de type 2 résulte de l'utilisation inadéquate de l'insuline par l'organisme et est souvent la conséquence d'un excès pondéral et de l'inactivité physique. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, 442 millions d'adultes en souffrent dans le monde. Le diabète peut provoquer de multiples complications telle que la cécité, des accidents vasculaires cérébraux, une insuffisance rénal et même une amputation.

Alexandra Bresson