BFMTV

Le vaccin contre le coronavirus aura des effets secondaires, et il est important de le savoir

Un chercheur travaille sur un vaccin contre le Covid-19 à l'université de Copenhague le 23 mars 2020

Un chercheur travaille sur un vaccin contre le Covid-19 à l'université de Copenhague le 23 mars 2020 - Thibault Savary © 2019 AFP

Les effets secondaires sont courants après une vaccination, mais la population doit en être prévenue, afin qu'elle ne s'alarme pas et ne rejette pas en bloc la campagne vaccinale, préviennent les scientifiques.

De nombreux essais sont en cours à travers le monde pour créer un vaccin contre le coronavirus, afin d'éviter de nouvelles vagues de l'épidémie. Le Conseil scientifique appelait déjà vendredi à "élaborer une stratégie vaccinale nationale" pour intégrer efficacement cet outil de lutte contre le Covid-19 en France.

Mais face à la précipitation avec laquelle les laboratoires se sont lancés dans l'élaboration d'un remède, "la vaccination COVID-19 est plus spécifiquement l’objet d’incertitudes, qui peuvent nourrir des doutes sur l’efficacité", souligne le Conseil scientifique dans son avis. Parmi ces doutes les "possibles effets secondaires auprès de certains publics".

Fatigue, maux de tête et frissons

Dans un article du journal américain scientifique Stat, plusieurs scientifiques donne l'alerte à ce sujet. "Tous les vaccins [contre le Covid-19] vont être réactogènes", explique Kathryn Edwards, à la tête du Programme de recherche vaccinale Vanderbilt à Nashville (Tennessee, Etats-Unis).

Relatant les résultats d'une expérience vaccinale Covid-19, le ministère de la Santé américain écrit par exemple que parmi les participants "plus de la moitié ont signalé une fatigue, des maux de tête, des frissons ou des douleurs au lieu de l'injection". Les effets varient selon les vaccins, la dose injectée et la personne vaccinée.

Les effets secondaires sont courants après une vaccination. Quelques heures après l'acte médical, "il est possible qu’une rougeur, une douleur ou un léger gonflement apparaisse à l’endroit où le vaccin a été injecté. Il est possible d’avoir un peu de fièvre, des maux de tête ou des courbatures", explique vaccination info-services. "Ce sont des réactions très fréquentes et normales, qui ne durent pas plus de deux jours après la vaccination".

La communication "une des conditions de réussite"

Selon les scientifiques, il faut préparer la population aux réactions que vont entraîner les vaccins, pour qu'ils s'y attendent, et ne crient pas à l'empoisonnement. Car les théories du complot ont explosé au sujet du coronavirus, et si les personnes se faisant vacciner ne sont pas prévenues des possibles réactions, de nouvelles pourraient émerger, conduisant une partie de la population à ne pas se faire vacciner.

"Un vaccin contre le Covid-19 offre de réels espoirs, mais l’adhésion de nos concitoyens à la vaccination est à construire", écrit le Conseil scientifique. "La communication, tout particulièrement, sera une des conditions de réussite de la campagne vaccinale", et elle doit être "transparente".

"Comme avec beaucoup de vaccins, nous avons constaté que si nous disions aux gens à quoi s'attendre, ils s'inquiétaient moins pour les effets secondaires", abondent auprès de Stat Kathleen Neuzil, directrice du Centre pour le développement vaccinal à la faculté de médecine de l'Université du Maryland.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV