RU486, la pilule abortive, ivg
 

La récente parution d'un décret permettant aux sages-femmes de prescrire des arrêts de travail post-IVG a suscité la colère de certains gynécologues, qui plaident pour une limitation stricte des arrêts de travail après une IVG médicamenteuse.

Votre opinion

Postez un commentaire