BFMTV

Le rhume des foins : où, quand et comment ?

-

- - -

Allergie respiratoire très courante, le rhume des foins ne touche pas les mêmes personnes en fonction des saisons et des régions.

Pour les personnes victimes du rhume des foins, la saison critique ne fait que commencer. Cette allergie, la plus répandue, apparaît avec le printemps et se manifeste par des éternuements, un nez qui coule et des yeux qui grattent. Elle est due aux pollens d'arbres, dispersés par le vent. Mais en fonction des saisons et des régions, les pollens sont différents, tout comme les périodes et les fréquences de rhumes des foins.

De janvier à... août

Le Professeur Alain Didier, chef de service de pneumologie et d'allergologie au Centre hospitalier de Toulouse, détaille le calendrier des allergies au pollen ou rhume des foins : « de janvier à mars, ce sont les arbres : le cyprès, le frêne... Puis, début avril, le platane et le boulot. D'avril à fin juin, c'est la grande saison des graminées et autres mauvaises herbes, avant la saison des herbacés. La période du rhume des foins peut ainsi durer jusqu'à fin juillet, début août ».

De Paris à Marseille, des rhumes des foins différents

De la même manière, si les régions sont à peu près touchées d'une même façon, le docteur Marie-Laure Mégret-Gabeaud, allergologue à l'hopital Saint-Joseph à Paris, évoque les spécificités propres à chacune : « dans le Sud-Est, on est en pleine saison des pollens de cyprès, et sur la région parisienne, on a des pollens de frênes et depuis quelques semaines des pollens d'aulnes et de noisetiers, puis de boulot ».
Allergiques, faites donc attention à où et quand vous décidez de vous balader !

La rédaction, avec Yannick Olland