BFMTV

Le bio pas toujours bon pour la santé selon 60 Millions de consommateurs

Le bio est-il synonyme d'une meilleure qualité nutritionnelle? Certains produits ainsi estampillés contiennent des substances nocives, pesticides, plastiques, aflatoxine, a constaté l'association. Dans l'ensemble toutefois, les résultats ne sont pas si mauvais.

Le bio est-il toujours bon? 60 Millions de consommateurs a testé 74 produits bio pour déterminer s'ils étaient ou non porteurs de pesticides et autres substances nocives, comme des plastifiants ou de l'aflatoxine, aux effets cancérigènes documentés. Sept familles de produits de consommation courante ont été passées au crible: café moulu pur arabica, chocolat noir, huile d'olive, miel de fleurs et de montagne, quinoa blanc, riz et sucre de canne. Sept d'entre eux ont échoué à respecter le cahier des charges du bio, soit près de 10%. 

Les résultats restent donc corrects pour la plupart de ces denrées de consommation courante. Toutefois, certains de ces aliments bio ne sont pas seulement décevants au regard des normes de la nourriture biologique, mais aussi d'un point de vue nutritionnel tout court, avec une quantité de produits chimiques "insatifaisante" voire "très insatisfaisante". 

Parmi les mauvais élèves du bio, voici quelques exemples des produits épinglés par l'association.

Infographie pesticides produits bio
Infographie pesticides produits bio © -

Huile de Tunisie, quinoa français, riz d'Inde ou du Pakistan

Concernant l'huile d'olive, plusieurs de provenance tunisienne et française posent problème. "Les huiles de Tunisie sont globalement les plus contaminées en plastifiants et en HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques); elles arrivent par ailleurs en seconde position (derrière les huiles d'Espagne) pour les solvants. Les huiles d'olive françaises sont les plus polluées par les résidus de pesticides."

Produits recalés: 

Bio Planète, huile d'olive douce vierge extra classic (Tunisie);

Crudolio, huile d'olive vierge extra (Italie);

L'Olivier Heureux, huile d'olive vierge extra (Tunisie);

Marque Repère Bio Village (E. Leclerc, Tunisie), huile d'olive vierge extra.

Pour le riz, le constat est à peine meilleur, avec deux produits à proscrire, dont une marque très connue. 60 Millions de consommateurs relève que "le riz Monoprix Bio contient, entre autres pesticides, du tricyclazole à hauteur de 0,019 mg/kg, alors que la limite maximale autorisée en agriculture conventionnelle est à 0,01 mg/kg. Sans compter que ce fongicide utilisé contre la principale maladie du riz (la pyriculariose) est interdit en Europe depuis octobre 2016."

  • Produits recalés:

Monoprix Bio, Riz basmati (Pakistan);

  • Taureau ailé, Le basmati (Inde et Pakistan).

Avec le quinoa blanc enfin, sur sept marques analysées, une seule s'est trouvée être hors des clous pour une teneur "très insatisfaisante" en pesticides.

  • Produit recalé: 

Famille Rochefort, quinoa de nos champs (France).

D. N. avec M. Scherer, S. Savoye et C. Delavaud