BFMTV

Lancement d'une pétition en faveur d'un "plan cœur"

Le plan Cœur est soutenue par 22 organisations et réseaux représentant près de 500.000 patients.

Le plan Cœur est soutenue par 22 organisations et réseaux représentant près de 500.000 patients. - -

La Fédération française de cardiologie (FFC) a lancé jeudi une pétition réclamant un plan Cœur à l'instar de ceux qui existent pour le cancer ou l'autisme.

La Fédération française de cardiologie (FFC) a lancé jeudi une pétition pour un le lancement d'un plan coeur. La FFC réclame une intervention de l'Etat pour la création d'un plan Coeur afin de lutter contre les maladies cardiovasculaires. Elles sont la deuxième cause de mortalité en France avec 147.000 décès par an (154.000 décès pour le cancer).

"Même si les progrès importants réalisés au cours des 50 dernières années ont permis de réduire de moitié la mortalité cardiovasculaire, la lutte est loin d'être gagnée", a averti lors d'une conférence de presse le Pr Claude Le Feuvre, président de la FFC.

400 décès par jour sont dus aux maladies cardiovasculaires

Ces maladies risquent de toucher de plus en plus de monde dans les années à venir, en raison de l'augmentation de la durée de vie, mais aussi du développement du tabagisme chez les femmes, de la sédentarité, du stress accru et de la mauvaise alimentation.

Elles entraînent la mort d'environ 400 personnes par jour et sont également à l'origine de 10% des séjours hospitaliers.

"Même si les progrès importants réalisés au cours des 50 dernières années ont permis de réduire de moitié la mortalité cardiovasculaire, la lutte est loin d'être gagnée", a averti lors d'une conférence de presse Claude Le Feuvre.

Alors que la mortalité cardiovasculaire baisse chez les hommes, elle progresse chez les femmes et est aujourd'hui, pour ces dernières, la première cause de mortalité.

S. N. avec AFP