BFMTV

La Bétadine ingurgitée n'est ni un moyen de prévenir, ni de soigner le Covid-19, selon la marque

Des flacons de Betadine, un médicament à action antiseptique et désinfectant.

Des flacons de Betadine, un médicament à action antiseptique et désinfectant. - Afiq Nor - Montage BFMTV

Depuis plusieurs mois, l'entreprise qui commercialise le produit met en garde sur son site internet: l'antiseptique "n'a pas été approuvé pour traiter la maladie".

Il y a eu l'hydroxycholoroquine, il y a eu l'Ivermectine, y aura-t-il maintenant la Bétadine? Ce médicament, un antiseptique, est aujourd'hui prôné par certains internautes, notamment des militants antivax aux États-Unis, comme potentiel traitement contre le Covid-19, rapportent nos confrères américains du magazine Forbes.

Dans quelques publications sur les réseaux sociaux, la Bétadine, le nom commercial de la povidone iodée (un antiseptique topique et antifongique), est présentée comme une solution pour gargarisme qu'il faudrait ingurgiter pour prévenir du coronavirus.

Problème: si une version diluée de la Bétadine existe et est destinée pour un usage oral, celle-ci n'est pas censée être avalée et ne s'adresse que pour les maux de gorge légers. La version la plus communément utilisée de la Bétadine, hautement toxique, n'est en aucun cas destinée à être bue et ingérée: cela peut entraîner de la fièvre, des maux de tête, de la nausée ou même des vomisserments sévères.

La marque distribuant la solution réfute toute efficacité

Sur son site Internet, la marque Bétadine, qui commercialise la povidone iodée, avait déjà créée une page dédiée aux questions des internautes sur son utilisation et ses éventuels effets contre le coronavirus. Comme l'a signalé le journaliste Vincent Glad après la publication initiale de cet article, cette page n'est pas nouvelle: elle existe depuis au moins le mois de septembre 2020 et n'est donc pas liée aux récentes publications évoquées par Forbes.

"Non, la Bétadine n'a pas été approuvée pour traiter la maladie", y assure l'entreprise Avrio Health, chargée de la commercialisation du produit aux États-Unis. "Nos produits doivent être uniquement utilisés contre les infections causées par de petites coupures, égratignures ou brûlures, nos produits n'ont pas montré d'efficacité pour le traitement ou la prévention contre le Covid-19 ou d'autres virus".

Et pour celles et ceux qui seraient malgré tout tentés de s'y essayer, la marque prévient qu'en cas d'ingurgitation importante de Bétadine, il faut à tout pris contacter immédiatement un médecin ou un centre antipoison.

L'Organisation mondiale de la Santé et les Centers for Disease Control and Prevention, les autorités sanitaires américaines, ne listent pas les solutions pour bain de bouche et gargarisme comme des comme moyen de prévention contre le Covid-19.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV