BFMTV

L’inquiétante mode des appareils dentaires faits maison

Dans une vidéo mise en ligne sur Internet, cette jeune fille explique comment réduire l'espace entre ses incisives au moyen d'un simple élastique à cheveux. Une pratique dangereuse, alerte la Fédération française d'orthodontie.

Dans une vidéo mise en ligne sur Internet, cette jeune fille explique comment réduire l'espace entre ses incisives au moyen d'un simple élastique à cheveux. Une pratique dangereuse, alerte la Fédération française d'orthodontie. - Capture d'écran Youtube

La Fédération française d’orthodontie s’inquiète d’une nouvelle mode chez les enfants et ados, consistant à jouer les docteurs pour se fabriquer seuls un beau sourire, notamment avec des élastiques.

Il semble loin le temps où on moquait dans la cour de récré ceux qui avaient "des rails de chemin de fer" dans la bouche... Une nouvelle - et dangereuse - mode a fait son apparition chez les enfants et les jeunes ados: celle de se fabriquer un "appareil dentaire" maison, avec les moyens du bord.

Les tutoriels en vidéo fleurissent sur Internet (tapez "DIY braces" sur Youtube). Outils nécessaires pour cette orthodontie système D: ici un trombone, là des élastiques en plastique pour les cheveux, parfois même agrémentés de fausses bagues, qu’il s’agit de s’enrouler autour des dents, par exemple pour rectifier un espace trop important.

Peu chère, la pratique fait fureur aux Etats-Unis et en Asie, où les soins de santé peuvent être chers et mal remboursés. Et selon le Parisien ce mercredi, elle commencerait à prendre en France.

"J’ai interrogé mes petits patients. Tous connaissaient des camarades qui faisaient de faux appareils avec des élastiques de couleur. Pas pour des raisons financières mais par jeu, pour appartenir à un même groupe", explique ainsi le docteur Jean-Baptiste Kerbat, stomatologue à la Pitié-Salpêtrière et orthodontiste membre de la Fédération française d’orthodontie (FFO), interrogé par le quotidien.

Pratique risquée

Mais attention, cette tendance peut se révéler contre-productive, entraînant une aggravation du déchaussement des dents, voire dangereuse, alerte la Fédération française d’orthodontie.

"La fausse bonne idée consiste à placer cet élastique autour des dents concernées afin de les resserrer. Bien que cette technique puisse avoir l’effet désiré de déplacer les dents, ses dangers sont réels et loin d’être négligeables. L’adolescent risque en effet une infection de la gencive, mais aussi que ses dents ne se déplacent pas dans le bon sens", met en garde la FFO sur son site.
"Pire encore, l’élastique risque de remonter le long des dents, de prénétrer dans la gencive et d’entraîner ainsi le déchaussement des dents, celle-ci n’étant plus retenue par l’os."

Surtout, dans les pires cas, les dents peuvent finir par tomber. Comme en témoigne Jean-Baptiste Kerbat: "Je garde le souvenir d’un enfant de douze ans qui l’avait fait pour tenter de refermer l’espace entre deux dents et qui a perdu ses deux incisives." De quoi y réfléchir à deux fois avant de tenter se faire soi-même une belle dentition.

V.R.