BFMTV

L'épidémie de varicelle gagne la moitié du pays

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. - Fred Dufour - AFP

En ce début du mois de juin, le réseau Sentinelle a alerté sur une recrudescence des cas de varicelle dans 12 régions françaises. L'Île-de-France, les Pays de la Loire, le Grand-Est, les Hauts-de-France et l'Occitanie sont particulièrement touchées.

L'épidémie de varicelle gagne du terrain en France. Pas moins de 12 foyers de contagion ont été identifiés par le réseau Sentinelles (le système national de surveillance des épidémies) pour la semaine du 3 au 9 juin dernier. On recense 34 malades pour 100.000 habitants. 

Selon le réseau de veille sanitaire, la varicelle a une activité particulièrement forte dans cinq régions françaises. Les plus touchées sont les Pays de la Loire (137 cas pour 100 000 habitants), l'Île-de-France (56 cas/100.000), les Hauts-de-France (56 cas/100.000), le Grand Est (56 cas/100.000) ainsi que l'Occitanie (41 cas/100.000). 

Seul l'ouest est épargné

Dans le Centre-Val-de-Loire, la Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Nouvelle-Aquitaine, la Normandie, la Bourgogne-Franche-Comté, la Corse et l'Auvergne-Rhône-Alpes sont également concernés mais de façon plus modérée. L'ouest du pays, de la Normandie au Languedoc-Roussillon et au Midi-Pyrénées, est cependant épargné par l'épidémie.

Carte de l'épidémie de varicelle, semaine 23.
Carte de l'épidémie de varicelle, semaine 23. © Réseau Sentinelles

Chaque année, 700.000 cas de varicelle sont recensés en France et touchent majoritairement les enfants âgés de moins de 10 ans. La maladie se manifeste par une fatigue excessive, des petits boutons sur tout le corps et des démangeaisons. D'origine virale, il est donc inutile de prendre des antibiotiques.

Prudence toutefois chez les adultes, car la maladie peut entraîner de graves complications. Elles peuvent notamment être neurologiques, comme des méningites ou des encéphalites, ou pulmonaires.

Jeanne Bulant