BFMTV

Expulsé de son logement HLM pour trafic de drogue

Un appartement HLM de la cité Gabriel Péri (Saint-Denis) servait de plaque tournante de stupéfiants

Un appartement HLM de la cité Gabriel Péri (Saint-Denis) servait de plaque tournante de stupéfiants - -

Impliquée dans un trafic de drogue, une famille a été expulsée de son logement HLM de la cité Gabriel Péri à Saint-Denis.

Une famille a été contrainte de quitter son appartement HLM dans la matinée du lundi 3 juin pour "trouble de jouissance".

L'expulsion, effectuée en vertu d'un jugement rendu le 17 décembre 2012 par le tribunal d'instance de Saint-Denis, "met un terme à près de deux ans" de procédure judiciaire, précise l'office HLM.

Durant plusieurs mois, "ce logement avait été transformé en un lieu de conditionnement, de stockage et de vente de produits stupéfiants, générant nuisances et dégradations dans l'immeuble et à ses abords", explique dans un communiqué, Stéphane Peu, adjoint au maire (PCF) de Saint-Denis et président de Plaine Commune Habitat, l'office HLM de la ville.

Les autres locataires vivaient dans la peur

Des décisions de justice motivées par des situations similaires ont déjà été rendues par le passé mais les expulsions pour "troubles de jouissance" sont extrêmement rares, selon Plaine commune habitat. Malgré le départ des trafiquants, les témoignages du voisinage se font rares. 

A Saint-Denis, la même procédure est en cours contre deux autres locataires, eux aussi impliqués dans un trafic de drogue.