BFMTV

Epidémie de rougeole en Nouvelle-Aquitaine: une jeune femme meurt dans la Vienne

L'épidémie de rougeole sévit en Nouvelle-Aquitaine depuis le début novembre 2017.

L'épidémie de rougeole sévit en Nouvelle-Aquitaine depuis le début novembre 2017. - Lionel Bonaventure - AFP

Depuis novembre dernier, la Nouvelle-Aquitaine est en proie à une épidémie de rougeole, avec 269 cas confirmés. Une femme de 32 ans en est morte, a révélé l'Agence régionale de santé ce mardi.

Une jeune femme est morte de la rougeole dans la Vienne, a annoncé l'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine ce mardi à Bordeaux.

Cette femme -âgée de 32 ans selon le CHU- n'était pas vaccinée, et a été hospitalisée le 1er février puis placée en réanimation le lendemain, a précisé l'agence dans un communiqué, sans donner la date exacte du décès.

Une épidémie qui sévit depuis novembre

L'épidémie de rougeole, qui sévit en Nouvelle-Aquitaine depuis le début novembre 2017, "persiste" dans cette région, selon l'ARS qui recense à ce jour 269 cas confirmés, dont un sur quatre (66) a nécessité une hospitalisation, et pour quatre des patients une admission en réanimation.

Ces chiffres ont plus que doublé depuis le 24 janvier, quand l'ARS recensait 115 cas ayant entraîné 32 hospitalisations. Mi-janvier, l'agence alertait sur l'insuffisance de la couverture vaccinale de la rougeole en France.

"L'épidémie touche particulièrement les jeunes adultes et les enfants", et "peut s'étendre rapidement puisqu'une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes", rappelait-elle alors, soulignant "l'importance de se faire vacciner pour stopper l'épidémie et éviter des complications neurologiques graves, voire des décès".

L.A., avec AFP