BFMTV

En plein été, la galère pour trouver un médecin généraliste à Paris

En cas d'absence de son médecin traitant, le patient peut se rendre dans une maison médicale de garde.

Au mois d'août, il vaut mieux ne pas tomber malade. Des dizaines de praticiens en vacances, des délais avant son rendez-vous allongés: trouver un médecin généraliste dans la capitale peut s'apparenter à un véritable parcours du combattant. 

Certains se rendent ainsi dans l'une des six maisons médicales de garde de la capitale où il est possible de consulter un médecin sans rendez-vous. "J'ai pu venir ce matin sans rendez-vous", explique ainsi sur notre antenne une patiente, venue avec son fils qui présente des douleurs à l'oreille. 

Le réflexe des maisons médicales de garde

"Les patients viennent pour des problèmes ponctuels qui nécessitent un traitement assez rapidement. Mais on ne pratique pas les actes non urgents qui doivent être réalisés plus tard par le médecin traitant comme le renouvellement de traitement, une vaccination ou un certificat de sport", explique Laura Deck, médecin généraliste. 

"Les patients n'ont pas assez le réflexe de se rendre dans ces maisons médicales", déplore néanmoins Jean-Paul Hamon, président de la fédération des médecins de France. "Dans les six centres ouverts dans la capitale, les médecins n'ont vu que 100 patients pour la journée du 15-Août!"

Ce dernier rappelle qu'en appelant le numéro des secours, le 15, ils seront orientés vers un médecin et appelle à éviter à tout prix de se rendre aux urgences. 

D'autres personnes décident en effet de se rendre directement aux urgences quel que que soit le motif de leur consultation. Un phénomène qui pose problème alors que les établissements sont paralysées par une grève qui dure depuis plusieurs sur semaine. "Une personne sur deux n'a pas sa place aux urgences au mois d'août", assure ainsi Mathieu Dhainaut, aide-soignant aux urgences de l'hôpital de Lafontaine.

Cyrielle Cabot