BFMTV

En Europe, plusieurs pays imposent déjà le port du masque dans les lieux publics clos

Une affiche indiquant le port du masque obligatoire dans un bureau de vote de Ordizia, le 12 juillet 2020 jour d'élections régionales au  pays basque espagnol

Une affiche indiquant le port du masque obligatoire dans un bureau de vote de Ordizia, le 12 juillet 2020 jour d'élections régionales au pays basque espagnol - ANDER GILLENEA © 2019 AFP

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi qu'il souhaitait que le port du masque soit rendu obligatoire dans les espaces publics intérieurs.

C'est l'un des temps forts de l'entretien qu'a accordé Emmanuel Macron ce mardi à l'occasion du 14-Juillet: le chef de l'État a indiqué qu'il souhaitait que le port du masque soit rendu "obligatoire dans tous les lieux publics clos" à compter du 1er août en France.

Le chef de l'État a par ailleurs suggéré aux Français de porter l'objet "au maximum" quand ils "sont dehors" car "nous avons des signes que (l'épidémie) repart quand même un peu".

La réglementation française impose à l'heure actuelle le port du masque dans les transports en commun, comme le métro ou le train. Une règle similaire est notamment en vigueur en Croatie et aux Pays-Bas.

Réglementations disparates

En Europe, plusieurs pays imposent déjà le port du masque dans les espaces publics clos. C'est par exemple le cas en Belgique, en Italie, au Portugal, en Roumanie, en Slovaquie, en Slovénie, et en Bulgarie, selon le site officiel de l'Union européenne re-open.europa.eu, qui recense les situations sanitaires respectives des pays de l'UE, et notamment les différentes législations liées au port du masque. À Malte, il est obligatoire dans tous les lieux publics, donc intérieurs comme extérieurs.

En République Tchèque, le masque est obligatoire dans les transports et les bâtiments autres que le lieu d'habitation.

En Espagne, le port du masque n'est imposé dans l'espace public, en extérieur comme en intérieur, qu'en Catalogne, où une partie de la région a été reconfinée, et aux îles Baléares. Dans le reste du pays, il est obligatoire dans les lieux publics intérieurs et extérieurs si le maintien d'une distance de 1,5 mètre a minima n'est pas possible.

En Allemagne, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et les commerces, à l'instar de l'Autriche, la Pologne et la Hongrie. La règle est similaire en Lituanie, et l'État balte oblige de surcroît le port du masque dans les rassemblements en plein air et sur les marchés.

Certains pays européens, a contrario, n'ont pas choisi de rendre obligatoire le port du masque, quelles que soient les circonstances. C'est par exemple le cas de la Finlande ou du Danemark, qui se cantonnent à des recommandations.

L'OMS juge "utile" le masque dans les lieux clos ou bondés

À ce jour, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) souligne toujours l'absence de "preuves scientifiques" pour soutenir un "port généralisé du masque partout". Mais l'organisme onusien dit désormais qu'un masque grand public peut être "utile" dans les transports, les magasins ou les lieux clos et bondés, en complément des gestes barrière, résume l'AFP.

Clarisse Martin