BFMTV
Santé
en direct

EN DIRECT - Covid-19: le Portugal rétablit un couvre-feu dans 45 communes

EN DIRECT - Covid-19: le Portugal rétablit un couvre-feu dans 45 communes

Une rue et un tram au Portugal (Photo d'illustration)

Le certificat sanitaire européen entre en vigueur ce jeudi pour faciliter les déplacements et relancer le tourisme au sein de l'UE cet été, sous la menace toutefois de nouvelles perturbations liées au variant Delta.

Le Portugal rétablit un couvre-feu dans 45 communes

Le gouvernement portugais a annoncé, ce jeudi, le rétablissement d'un couvre-feu dans 45 communes, en raison d'une flambée des contaminations. Le nombre de nouveaux cas a augmenté de 47% en une semaine, et le variant Delta représente désormais plus de la moitité d'entre eux.

Pour l'EMA, deux doses de vaccin semblent protéger contre le variant Delta

Deux doses de vaccin anti Covid-19 semblent protéger contre le variant Delta, très contagieux, a indiqué jeudi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

"Des données émergentes provenant de preuves concrètes montrent que deux doses de vaccin protègent contre le variant Delta", a déclaré Marco Cavaleri, responsable de la stratégie vaccinale à l'EMA.

Les cas ont recommencé à augmenter en Europe après dix semaines de recul

Les cas de Covid-19 ont recommencé à augmenter la semaine dernière en Europe après dix semaines consécutives de recul, a annoncé jeudi la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mettant en garde contre un risque de nouvelle vague.

"Il y aura une nouvelle vague dans la région européenne, sauf si nous restons disciplinés", a affirmé le directeur de l'OMS Europe Hans Kluge lors d'un point presse en ligne.

Attal craint une "fracture" entre les vaccinés et les non-vaccinés

C'est l'une des inquiétudes de l'exécutif, face à la perspective d'une quatrième vague de Covid-19 à la rentrée. Gabriel Attal dit "craindre une forme de fracture entre ceux qui auront été vaccinés et ceux qui n'auront pas voulu se faire vacciner".

Le porte-parole du gouvernement note qu'à l'étranger, dans les pays particulièrement touchés par le variant Delta, "majoritairement, les personnes qui sont contaminées sont des personnes qui n'étaient pas vaccinés".

"Si des Français qui ont fait le choix de se faire vacciner devaient avoir une perspective d'avoir de nouvelles restrictions parce que l'épidémie repart notamment chez des personnes qui n'ont pas voulu se faire vacciner, en termes de cohésion des Français, je pense que ça peut créer des difficultés", a-t-il commenté ce matin sur LCI.

Désillusion confirmée pour le vaccin de l'Allemand CureVac

Avenir incertain pour CureVac. Le vaccin développé par le laboratoire allemand n'est efficace qu'à 48% pour prévenir le Covid-19, un taux bien plus faible que les autres vaccins à ARN messager. Annoncés mercredi soir, ces résultats définitifs des essais cliniques à grande échelle du laboratoire allemand étaient prévisibles après la publication mi-juin d'analyses intermédiaires décevantes.

Chez les participants à l'essai, le candidat-vaccin a démontré une efficacité globale de 48% (83 cas dans le groupe vacciné, 145 dans le groupe placebo) contre le Covid-19, "quelle que soit sa gravité", a indiqué dans un communiqué le laboratoire, qui met en cause la propagation rapide des nouveaux variants.

CureVac note que la performance de son produit est légèrement meilleure dans la tranche d'âge des 18-60 ans, où l'efficacité atteint 53%. Au sein de ce groupe, l'effet protecteur contre les formes modérées et graves de la maladie atteint 77 % et il est de 100% dans la prévention des hospitalisations et des décès.

En revanche, "chez les participants âgés de plus de 60 ans, représentant 9% des cas étudiés, les données disponibles n'ont pas permis de déterminer l'efficacité de manière statistiquement claire".

Le taux d'incidence ne baisse plus en France, les Landes toujours sous surveillance

Le taux d'incidence du virus responsable de la pandémie de Covid-19 ne baisse plus en France, mais le nombre de vaccinations "est reparti à la hausse", a annoncé le gouvernement ce mercredi. Il s'établit désormais au niveau très bas de 18,5 en moyenne en France" et "il faut remonter au mois d'août 2020 pour retrouver une incidence à ce niveau", a toutefois rassuré Gabriel Attal.

Mais les autorités s'inquiètent de l'émergence du variant Delta, plus contagieux, dans l'Hexagone. Alors que tout le pays se débarrassait mercredi des dernières contraintes du confinement, le département des Landes, le plus touché par ce variant en France métropolitaine, les a prolongées d'une semaine, avant l'afflux des vacanciers sur ses plages.

La décrue se poursuit dans les hôpitaux

La décrue se poursuit dans les hôpitaux avec moins de 8500 malades du Covid hospitalisés mercredi, dont 1204 en réanimation, au plus bas depuis plus de huit mois, selon les chiffres officiels.

Dans les hôpitaux 8451 malades du Covid étaient enregistrés dont 158 nouveaux patients admis ces dernières 24 heures, selon les données de Santé publique France. Ils étaient 8627 la veille et 9771 une semaine auparavant.

Même décrue dans les services de soins critiques, réservés aux malades les plus gravement atteints, avec 1204 patients hospitalisés dont 31 nouvelles admissions en un jour. À titre de comparaison, les services de "réa" comptaient 1250 malades la veille et 1509 sept jours auparavant.

Jour J pour le pass sanitaire européen

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. C'est le jour J pour le pass sanitaire européen, pensé pour faciliter les déplacements et relancer le tourisme au sein de l'Union européenne cet été.

"Le certificat numérique Covid européen", nom officiel de ce pass sanitaire, est gratuit, et doit être reconnu dans les 27 pays de l'UE, plus Suisse, Liechtenstein, Islande, Norvège. Valide pour 12 mois, il s'applique à trois situations: il atteste qu'une personne a été vaccinée contre le Covid-19, qu'elle a passé un test négatif, ou encore qu'elle est immunisée après avoir contracté la maladie.

Si vous avez été vacciné, vous pouvez vous le procurer en vous rendant sur le site dédié à la vaccination de l'Assurance maladie. Là, deux options: il est possible de l'imprimer, sous forme d'un petit carnet de vaccination de quatre pages. Il est également possible de scanner le QR code dans l'application TousAntiCovid sur son smartphone, qui va l'enregistrer automatiquement.

BFMTV