BFMTV
en direct

EN DIRECT - Covid-19: la vaccination obligatoire "à l'étude" pour les employés fédéraux américains

EN DIRECT - Covid-19: la vaccination obligatoire "à l'étude" pour les employés fédéraux américains

Joe Biden à la Maison Blanche le 17 mai 2021

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est repassé lundi au dessus de la barre des 7000, dont près de 1000 en soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France qui témoignent de la reprise de l'épidémie.

États-Unis: Biden annonce que la vaccination obligatoire est "à l'étude" pour les employés fédéraux aux États-Unis

La vaccination obligatoire "à l'étude" pour les employés fédéraux, a indiqué Joe Biden, ce mardi.

Les États-Unis doivent "faire mieux" sur la vaccination, a-t-il souligné, avant de préciser que de "nouvelles étapes" annoncées jeudi.

Les Américains vaccinés doivent remettre le masque à l'intérieur dans les zones à risque

Les Américains vaccinés doivent à nouveau porter le masque en intérieur dans les zones à haut risque, ont annoncé les autorités sanitaires du pays (CDC) mardi.

"Dans les zones où la transmission (du Covid-19) est importante, les CDC recommandent aux personnes entièrement vaccinées de porter des masques dans les lieux publics en intérieur", a déclaré Rochelle Walensky, directrice des Centres de prévention et de lutte contre les maladies, expliquant que cette nouvelle directive avait été rendue nécessaire par la propagation rapide du variant Delta aux Etats-Unis.

Un Français sur deux est complètement vacciné

Un Français sur deux est complètement vacciné contre le Covid-19, a annoncé ce mardi le ministère de la Santé.

Bachelot va rencontrer Le Maire et les acteurs du secteur culturel pour faire un point sur la situation après l'instauration du pass sanitaire

Roselyne Bachelot va rencontrer Bruno Le Maire et les acteurs du secteur culturel pour faire un point sur la situation des lieux culturels après l'instauration du pass sanitaire, a-t-elle indiqué ce mardi sur Twitter.

Covid-19: les chiffres en toujours hausse à l'hôpital et en réanimation

En France, 978 personnes sont actuellement en réanimation, selon les dernières données de Santé publique France. Un chiffre en augmentation par rapport à lundi (952), dimanche (886) et samedi (878). 121 patients y ont été admis en 24h.

7137 personnes sont actuellement hospitalisées, un chiffre lui aussi en augmentation par rapport à lundi (7079), dimanche (6843) et samedi (6787). 557 patients ont été admis en 24h. 

28 personnes sont mortes à l'hôpital en 24 heures.

26.871 nouveaux cas positifs ont également été rapportés en 24h.

Enceinte, la secrétaire d'État Olivia Grégoire a reçu sa 2e dose de vaccin devant les caméras pour inciter les futures mères à se faire vacciner

Olivia Grégoire, la secrétaire d'État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, a reçu ce mardi une deuxième dose de vaccin contre le Covid-19, à l'hôpital Necker-Enfants malades à Paris.

Enceinte, elle a accepté de recevoir sa deuxième dose devant les caméras pour inciter les futures mères à se faire vacciner.

Olivia Grégoire, suivie dans cet hôpital pour sa grossesse, a expliqué devant les caméras que "se faire vacciner est un droit mais est devenu un devoir" et que "ça l'est d'autant plus lorsqu'on est une femme politique et ministre".

"En tant que femme j'ai bien compris qu'être enceinte ne me protège en rien du virus et que la vaccin m'en protège. De nombreux pays dans le monde pratique la vaccination des femmes enceintes et dès le premier trimestre. (...) Mon objectif était de démontrer que je le faisais et qu'il fallait le faire: je le fais pour me protéger, pour protéger les autres et protéger le petit être qui à l'intérieur de moi", a-t-elle ajouté.

"Amies, femmes enceintes, vaccinez-vous. On peut le faire vacciner dès le premier trimestre. Après le principe de précaution, je crois qu'il s'agit d'un principe de responsabilité ", a-t-elle conclu.

Une personne vaccinée et cas contact n'est plus tenue de s'isoler si elle est testée négative

Une personne vaccinée et cas contact n'est plus tenue de s'isoler si elle est testée négative, mais elle doit réaliser un test immédiat puis un deuxième sept jours après, a indiqué la Direction générale de la Santé dans un message adressé aux professionnels de santé.

Consirérée comme cas contact à risque modéré, elle doit tout de même limiter ses intéractions, porter un masque dans l'espace public et prévenir ses contacts.

Jean Castex sur la vaccination: "Il faut aller vers les gens"

En visite ce mardi après-midi dans un centre de vaccination itinérant en Seine-Saint-Denis, l'un des départements enregistrant un faible taux de vaccination, Jean Castex a estimé auprès de BFMTV qu'il faut "aller vers les gens, les convaincre".

Lors de cette visite, le Premier ministre a échangé avec des habitants attendant pour recevoir une dose de vaccin.

Les questions qui se posent sur la vaccination des femmes enceintes

La vaccination contre le Covid-19 est recommandée par la Haute Autorité de santé à partir du deuxième trimestre de grossesse. Mais de "fausses nouvelles" circulent encore à ce sujet. BFMTV.com revient en détail sur les questions que suscite la vaccination des femmes enceintes.

UE: 70% des adultes ont reçu au moins une dose de vaccin

Quelque 70% de la population adulte de l'UE a reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid 19, a annoncé mardi la Commission européenne, qui a appelé à ne pas baisser la garde face aux variants.

Plus de la moitié des adultes (57%) sont totalement vaccinés, a indiqué la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, dans un communiqué.

Face à la dangerosité du variant Delta, elle a appelé à poursuivre l'effort et appelé tous ceux qui en ont la possibilité à se faire vacciner "pour leur propre santé et protéger les autres".

Pass sanitaire et licenciements: Bruno Retailleau estime qu'Elisabeth Borne "jette de l'huile sur le feu"

Bruno Retailleau juge la déclaration d'Elisabeth Borne "étonnante". Invitée de BFMTV-RMC, la ministre du Travail a affirmé que la loi sur le pass sanitaire récemment votée au Parlement n'empêchait pas de possibles licenciements de salariés concernés par le pass sanitaire mais qui refuseraient de s'y soumettre.

Le texte actuel ne mentionne plus explicitement cette possibilité, après un accord entre députés en sénateurs, alors que le projet de loi initial l'évoquait noir sur blanc - après une période de deux mois.

En affirmant que les licenciements sont malgré tout possibles, Elisabeth Borne "contredit le vote du Parlement", estime Bruno Retailleau, patron des sénateurs LR. "Surtout est-il nécessaire de jeter de l’huile sur le feu alors que plus de 160000 personnes ont manifesté samedi contre le passe sanitaire?"

La préfecture de Gironde rétablit le port du masque en extérieur dans certaines communes

La préfecture de Gironde met en place de nouvelles mesures face à "une dégradation sanitaire brutale" dans le département, où le taux d'incidence dépasse désormais les 300.

La consommation de boissons alcoolisées dans l'espace public - hors terrasses extérieures autorisées - ainsi que leur vente à emporter sur la voie publique sont interdites dans les communes suivantes: Bordeaux, Arcachon ; Lège-Cap-Ferret ; Soulac-sur-Mer ; Lacanau ; Hourtin ; Carcans ; Le Porge ; La Teste-de-Buch ; Andernos-les-Bains ;  Vendays-Montalivet ; Libourne ; Saint-Emilion.

Le port du masque redevient obligatoire dans certaines "zones de concentration particulière de population" de ces mêmes communes: centre-ville de Bordeaux, Libourne, Saint-Emilion, secteurs littoraux urbains de Soulac-sur-Mer à La Teste-de-Buch.

"De plus, dans l’ensemble du département, le masque sera porté dans les marchés, brocantes, files d’attentes ou accueils collectifs de mineurs", précise la préfecture. Mais pas en revanche "dans les parcs et jardins, les espaces naturels et sur les plages".

Vaccination obligatoire: pour Elisabeth Borne, "il ne faut pas laisser croire aux salariés qu'il ne peut pas y avoir de licenciement"

Pour Elisabeth Borne, la réécriture au Parlement du projet de loi étendant le pass sanitaire est moins protectrice pour les salariés que la version initialement proposée par le gouvernement.

"On avait souhaité dans la loi encadrer la façon dont on pourra le cas échéant avoir recours au licenciement", si un salarié qui doit présenter un pass sanitaire refuse de se faire vacciner, explique la ministre du Travail sur BFMTV-RMC. Le projet de loi initial disait notamment que ce licenciement "ne pouvait pas intervenir avant deux mois et qu'il s'accompagnait d'indemnités".

"Le Sénat a supprimé cette disposition", poursuit Elisabeth Borne. "Ça ne veut pas dire qu'il ne peut pas y avoir de licenciement: il est moins encadré, peut-être qu'il pourra intervenir plus tôt."

"Il ne faut pas laisser croire aux salariés qu'il ne peut pas y avoir de licenciement", insiste-t-elle, tout en voulant croire que ces situations resteront "exceptionnelles".

Alain Fischer juge réaliste l'objectif des 50 millions de primo-vaccinés fin août: "Les doses sont là"

Pour Alain Fischer, l'objectif de 50 millions de primo-vaccinés fin août est atteignable. "Les doses de vaccins sont là, sont disponibles et il y a une mobilisation exceptionnelle des professionels de santé", explique le "monsieur vaccin" de l'exécutif sur France Inter.

"Il est prévu de vacciner beaucoup dans les deux prochaines semaines", poursuit-il. "Il faut juste finir de convaincre les hésitants de rejoindre le groupe des vaccinés. C'est le dernier point, sans doute le plus délicat. Les explications sont nécessaires. Contrer toutes les fausses nouvelles qui malheureusement circulent sur les réseaux sociaux sont des actions indispensables pour obtenir ce résultat."

Le gouvernement veut inciter les futures mères à se faire vacciner

Le gouvernement veut inciter les futures mères à se faire vacciner. La secrétaire d'État Olivia Grégoire, enceinte, va recevoir sa deuxième injection devant les caméras ce mardi après-midi, en compagnie d'Olivier Véran.

"Il n'y a pas de contre-indication" à la vaccination pour les femmes enceintes, rappelle à cette occasion la virologue Marie-Paule Kieny sur BFMTV. "Les femmes enceintes devraient se faire vacciner comme le reste de la population."

Selon la spécialiste, "on a maintenant un recul assez grand de femmes qui soit dans les essais cliniques soit dans les vacinations à vrai échelle se sont trouvées à être enceinte avant d'avoir été vaccinées ou juste après et on n'a aucun signe que cela crée quoi que ce soit comme problème lors de la grossesse".

"Les bénéfices de la vaccination à tout moment de la grossesse sont supérieurs au risque", insiste-t-elle, alors que certains professionnels déconseillent encore les injections durant le premier trimestre.

L'Algérie supprime la quarantaine pour les voyageurs malgré un pic de cas

Les autorités algériennes ont annoncé lundi la levée de l'obligation pour les voyageurs de s'isoler pendant cinq jours à l'arrivée dans le pays, malgré une recrudescence des cas de contamination au Covid-19.

"Sur instruction du président de la République (...) l'obligation du confinement sanitaire de cinq jours a été levée", indique le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane dans une note adressée au gouvernement.

La note datée du 25 juillet précise que "les voyageurs doivent présenter un test PCR de moins de 36 heures et se soumettre à un test antigénique à l'arrivée".

Depuis le 1er juin, les voyageurs qui souhaitaient rentrer en Algérie devaient accepter d'être mis à l'isolement à leur arrivée dans un hôtel payé au moment de l'achat des billets. Cette mesure avait déclenché l'ire des Algériens se trouvant à l'étranger.

Si cette décision est susceptible de rasséréner les Algériens de la diaspora désireux de rentrer au pays pour l'été, elle survient le jour même où un nouveau record d'infections a été enregistré, avec 1505 cas en 24 heures.

Australie: le confinement levé mardi à Melbourne, maintenu à Sydney

Le confinement destiné à lutter contre l'épidémie de coronavirus va être levé ce mardi à Melbourne, où les autorités de la seconde ville d'Australie affirment que la propagation du variant Delta a pu être contenue.

"Ce n'est pas terminé, et nous devons être vigilants quant à ce virus, la propagation du variant Delta, au cours des jours, des semaines et des mois à venir, jusqu'à ce que nous ayons autant de personnes vaccinées que possible", a toutefois averti le Premier ministre de l'État de Victoria, Dan Andrews. "Et cela prendra du temps", a-t-il ajouté.

L'État voisin d'Australie du Sud va également lever les restrictions de sortie pour sa population. La plus grande ville du pays, Sydney, va en revanche probablement renforcer son confinement, en vigueur depuis cinq semaines.

Vaccination: 5,4 millions de Français ont pris rendez-vous depuis l'allocution d'Emmanuel Macron

Chiffre plus positif dans la lutte contre l'épidémie: le cap des 40 millions de Français primo-vaccinés a été franchi ce lundi. "C'est tous ensemble que nous vaincrons le virus. On continue!", a exhorté dans un tweet Emmanuel Macron, qui a annoncé la nouvelle.

"La semaine dernière, plus d'1,8 million de Français ont pris leur rendez-vous de vaccination sur Doctolib. Cela représente un total de 5,4 millions de Français depuis lundi 12 juillet", selon la plateforme de prise de rendez-vous médicaux.

Le Premier ministre Jean Castex a d'ores et déjà fixé le prochain cap à 50 millions de primo-vaccinés fin août.

Le nombre de malades hospitalisés repasse au-dessus de 7000

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est repassé lundi au dessus de la barre des 7000, dont près de 1000 en soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France qui témoignent de la reprise de l'épidémie.

Avec 607 nouvelles hospitalisations en 24 heures, 7079 patients sont désormais soignés pour Covid dans les hôpitaux, contre 6843 dimanche. Le nombre de nouvelles hospitalisations a presque doublé par rapport à lundi dernier (360).

Dans le même temps, les services de soins critiques ont reçu en 24 heures 135 nouveaux malades, contre 16 dimanche. Ce chiffre de nouvelles admissions en réanimation sur 24 heures n'avait pas été aussi élevé depuis le début juin. Au total, 952 personnes sont hospitalisées dans ces services qui traitent les cas les plus graves, contre 886 dimanche et 902 il y a une semaine.

BFMTV