BFMTV
en direct

EN DIRECT - Déconfinement: Macron exhorte à "tenir ensemble" pour retrouver "la vie normale"

Le président Emmanuel Macron, le 27 avril 2021 à Paris

Le président Emmanuel Macron, le 27 avril 2021 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Emmanuel Macron a présenté à la presse régionale "les perspectives" de "sortie progressive" des mesures de restrictions imposées contre le Covid-19.

Deux cas de variant indien détectés dans les Bouches-du-Rhône

Deux cas de variant indien ont été identifiés dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé la Direction générale de la Santé ce jeudi soir.

Il s’agit de deux personnes arrivant d’Inde, sans lien l’une avec l’autre.

"Ces deux personnes ont été mises en quarantaine immédiatement après leur arrivée sur le territoire national", précise la Direction régionale de la Santé. "Elles ont été testées positives au tout début de leur quarantaine respectivement le 19 et le 27 avril. Les résultats de séquençages des deux tests ont identifié le variant B.1.617, le variant dit indien."

Le Québec et l'Ontario vont ouvrir la vaccination à la population générale

Les provinces de l'Ontario et du Québec, les plus peuplées du Canada et les plus touchées par la pandémie, vont ouvrir la vaccination générale aux plus de 18 ans en mai, ont annoncé ce jeudi leurs gouvernements respectifs.

Réservée jusqu'à maintenant aux plus de 60 ans, l'âge de la vaccination générale sera progressivement abaissé dans ces deux provinces au cours des prochains jours et semaines.

Près des deux tiers des 38 millions de Canadiens vivent en Ontario et au Québec.

Vaccination: Karine Lacombe estime qu'il faut faire du "surbooking"

"On voit qu'il y a un très grand nombre de créneaux de vaccination qui ne sont pas pourvus", a déploré Karine Lacombre, infectiologue et cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, ce jeudi soir sur notre antenne.

"Je pense qu'il faut faire du surbooking, comme on le fait avec les avions. Quand on sait le pourcentage de doses qui ne sont pas prises dans un centre, il faut faire du surbooking, et ensuite on reporte d'une journée à l'autre. Il vaut mieux avoir un créneau de vaccination que l'on repousse, que de ne pas en avoir et d'attendre", a-t-elle estimé.

Le Brésil a dépassé les 400.000 morts du Covid-19

Le Brésil a dépassé jeudi le cap des 400.000 morts du Covid-19, selon les chiffres du ministère de la Santé qui font état de 401.186 morts dans le deuxième pays le plus endeuillé derrière les Etats-Unis.

Le Brésil a enregistré 3.001 décès supplémentaires du coronavirus au cours des dernières 24 heures et près de 70.000 nouveaux cas de contamination.

La "situation sanitaire n'est pas satisfaisante", juge Karine Lacombe

"On est dans une situation sanitaire qui n'est absolument pas satisfaisante", a déclaré Karine Lacombe, infectiologue et cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris sur notre antenne.

"On est un des seuls pays du monde à abroger les mesures de freinage alors qu'on est dans une situation sanitaire parmi les moins satisfaisantes d'Europe", a-t-elle fustigé.

Les musées municipaux gratuits à Marseille pour accompagner le déconfinement

Le maire de Marseille Benoit Payan a annoncé ce jeudi la gratuité des musées municipaux, des terrasses éphémères et une piétonnisation d'une partie du littoral pour accompagner le déconfinement par étapes annoncé par le président Emmanuel Macron.

Les musées municipaux seront "gratuits sans limitation de temps" à partir du 19 mai, date programmée de la réouverture des lieux culturels.

A cette même date, pour "soutenir et accompagner la réouverture des terrasses", la ville a décidé d'offrir aux professionnels "un dispositif de terrasses éphémères" autorisant leur extension "sans gêner la circulation, les piétons et les cyclistes", a-t-il précisé.

Le Portugal rouvre sa frontière avec l'Espagne et accélère son déconfinement

Le Portugal rouvrira samedi sa frontière terrestre avec l'Espagne et entrera le même jour, 48 heures plus tôt que prévu, dans la quatrième et dernière phase de son plan de déconfinement entamé à la mi-mars, a annoncé jeudi soir le Premier ministre Antonio Costa.

"Le 1er mai nous passerons à la prochaine phase du déconfinement, avec notamment la réouverture de la frontière avec l'Espagne", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres.

"Ca fait un bien fou à tout le monde": Michel Boujenah salue l'annonce des réouvertures prochaines

"Ca me fait un bien fou, ça fait un bien fou à tout le monde" d'entendre le mot "réouverture", salue le comédien Michel Boujenah sur notre antenne.

L'acteur note toutefois des réouvertures "compliquées" pour beaucoup de théâtres, du fait des jauges qui seront en vigueur ainsi que la période, qui correspond à une fin de saison.

"C'est surtout une bonne nouvelle pour les festivals", note Michel Boujenah.

"Maintenant on a des dates, c'est ce qu'on voulait (...) pour s'organiser", se réjouit-il.

3 mai, 19 mai, 9 juin et 30 juin: retrouvez le calendrier du déconfinement

Le déconfinement se fera en quatre étapes, sous réserve de la situation sanitaire, a annoncé Emmanuel Macron. Retrouvez notre article détaillant ces modalités.

Macron exhorte à "tenir ensemble" pour retrouver "la vie normale"

Emmanuel Macron a publié en début de soirée plusieurs tweets dans lesquels il exhorte à "tenir ensemble".

"Les prochaines semaines, nous allons construire ensemble le chemin qui nous ramènera à la vie normale", écrit-il, avant de détailler le calendrier du déconfinement ainsi que le détail des différentes étapes.

Décrue du nombre de patients en réanimation à 5800

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation a poursuivi jeudi sa lente décrue amorcée il y a quelques jours, à 5804, selon les chiffres de Santé publique France, retrouvant ainsi leur niveau du 11 avril.

Il était de 5053 le 31 mars, lors de l'allocution d'Emmanuel Macron annonçant des mesures de restriction supplémentaires.

Le nombre de patients Covid à l'hôpital a lui aussi continué à reculer, à 29.487 contre 29.911 la veille, avec 1711 nouvelles hospitalisations dans les dernières 24 heures.

321 malades du Covid sont morts à l'hôpital ces dernières 24 heures.

Un cas de variant indien détecté en Lot-et-Garonne

Un cas de variant indien du Covid-19 a été détecté en Lot-et-Garonne, a annoncé l'Agence régionale de santé ce jeudi.

8 département dépassent toujours le taux d'incidence de 400

Des "freins d'urgence" sont mis en place pour aborder les quatre étapes du déconfinement. Un mécanisme qui répond à trois critères:

· Taux d'incidence de 400 pour 100.000 habitants

· Augmentation brutale du taux d'incidence

· Menace de saturation des services de réanimation

À ce jour, huit départements dépassent toujours le taux d'incidence de 400: les Bouches-du-Rhône, l'Oise, Paris, la Seine-et-Marne, l'Essonne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d’Oise, selon Santé Publique France.

8 départements dépassent encore le taux d'incidence de 400 pour 100.000 habitants
8 départements dépassent encore le taux d'incidence de 400 pour 100.000 habitants © BFMTV

Le calendrier du déconfinement en une infographie

Le calendrier du déconfinement
Le calendrier du déconfinement © BFMTV

Vers une fin de la crise sanitaire en 2021? "Je ne sais pas", admet Macron

La crise sanitaire pourrait-elle toucher à sa fin d'ici la fin de l'année 2021? Interrogé sur ce point par la presse quotidienne régionale, Emmanuel Macron reste prudent.

"Je ne sais pas. S’il n’y a pas de nouveaux variants non maîtrisés, oui", indique-t-il.

"Là où je suis plus optimiste, c’est que nos meilleurs scientifiques et industriels disent que nous serions en capacité, en 80 à 100 jours, de fournir un vaccin permettant d’y répondre. Mais peut-être aurons-nous à vivre avec le virus pendant des années et à nous refaire vacciner chaque année", avance le chef de l'État.

Ouverture de la vaccination à toutes les personnes majeures obèses le 1er mai

La vaccination sera étendue "à compter du 1er mai" à toutes les personnes de plus de 18 ans "qui ont une surcharge pondérale sérieuse", soit un indice de masse corporelle supérieur à 30, a annoncé Emmanuel Macron dans un entretien à la presse régionale rendu public jeudi.

"J'invite les 2,3 millions de Français concernés à se rendre dans les centres de vaccination dès ce week-end", poursuit le chef de l'État excluant pour le moment d'ouvrir la vaccination à tous.

Les personnes obèses de plus de 55 ans étaient déjà prioritaires pour la vaccination.

Un pass sanitaire à partir du 9 juin

Dans le cadre du déconfinement, un pass sanitaire fera son apparition à compter du 9 juin, selon les annonces d'Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale.

Ce dernier permettra de montrer une preuve de sa vaccination ou d'un test négatif afin d'assister à de grands événements allant jusqu'à 5000 personnes, indique Le Progrès, par exemple dans des stades ou encore des festivals.

Il permettra aussi aux touristes étrangers de revenir sur le territoire français.

Selon des sources concordantes à BFMTV, un débat aura lieu au Parlement sur ce pass sanitaire.

Des "freins d'urgence" seront possibles en cas de dégradation de la situation sanitaire

Les étapes du déconfinement seront nationales, "sauf situation sanitaire départementale dégradée", a précisé l'Élysée, citée par Le Progrès.

Des "freins d'urgence" seront toutefois actionnables en cas de dégradation de la situation sanitaire, selon des sources concordantes à BFMTV. Ils permettront de bloquer des réouvertures prévues dans le plan de déconfinement.

L'action de ces freins répondra à trois critères:

· Taux d'incidence de 400 pour 100.000 habitants

· Augmentation brutale du taux d'incidence

· Menace de saturation des services de réanimation

"Si cela se produit, le gouvernement, en concertation avec les préfets et les collectivités locales, bloquera les réouvertures", explique Emmanuel Macron dans son interview.

Levée du couvre-feu le 30 juin prochain

Si les premières étapes du déconfinement se déroulent bien, le couvre-feu devra être complètement levé le 30 juin prochain, à l'orée des vacances d'été, selon les annonces d'Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale, notamment résumées par Le Progrès.

Ce devrait donc être la fin de près de huit mois de cette mesure restrictive.

Couvre-feu à 23 heures le 9 juin

Après un premier décalage, le couvre-feu sera à nouveau repoussé le 9 juin, à 23 heures.

Cette date sera également celle de la réouverture des salles des bars et restaurants, mais toujours avec des tablées de 6 personnes maximum.

Les salles de sport seront également rouvertes, selon les annonces d'Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale. Elles étaient fermées depuis l'automne dernier.

Le télétravail sera également assoupli à partir de cette date.

Les annonces d'Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale
Les annonces d'Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale © BFMTV

Réouverture des terrasses le 19 mai, couvre-feu à 21 heures

À partir du 19 mai, les commerces pourront rouvrir et les terrasses des bars et restaurants pourront à nouveau accueillir des clients avec des tables ne dépassant pas les 6 personnes, selon les annonces d'Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale.

Le couvre-feu sera décalé à 21 heures à partir de cette date.

Les musées, cinémas, salles de spectacle accueillant un public assis pourront également rouvrir. La limite est fixée à 800 personnes en intérieur et 1000 en extérieur.

Fin des restrictions de circulation le 3 mai

Selon les annonces d'Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale, les restrictions de circulation avec la règle des 10 km seront levées à compter du 3 mai.

Le couvre-feu sera toutefois toujours en vigueur, mais cela signifie la fin des attestations de déplacement dérogatoires hors couvre-feu.

Etape 1 du déconfinement, le 3 mai
Etape 1 du déconfinement, le 3 mai © BFMTV

Interview à la presse régionale

Le chef de l'Etat a choisi de s'exprimer dans un entretien publié vendredi matin par la presse quotidienne régionale et non à l'occasion d'une allocution télévisée comme il l'a fait à plusieurs reprises depuis le début de la crise, ont indiqué mercredi soir plusieurs médias régionaux.

BFMTV