BFMTV
en direct

EN DIRECT - 600 cas de contamination désormais détectés en Mayenne

Test de dépistage du coronavirus, le 10 juin 2020 à Paris

Test de dépistage du coronavirus, le 10 juin 2020 à Paris - BERTRAND GUAY © 2020 AFP

La situation "est en évolution assez rapide depuis le week-end du 14 juillet", selon le préfet du département breton.

10 cas de Covid détectés dans les abattoirs bretons

L'ARS Bretagne et les préfectures de département ont annoncé, ce mardi, que 10 personnes avaient été testées positives au Covid-19 dans les abattoirs bretons, sur plus d'un millier de personnes testées dans le cadre d'une campagne préventive de dépistage lancée dans l’ensemble des abattoirs de la région.

"À ce jour, 25 abattoirs ont fait l’objet de cette campagne depuis le début du mois de juillet. Les résultats font apparaître 10 cas Covid-19 sur 1.261 personnes dépistées", a fait savoir l'ARS.

D'autres opérations de dépistage sont planifiées pour l’ensemble des abattoirs de la région.

1362 personnes sont mortes du coronavirus à leur domicile

Du 1er mars au 30 avril dernier, 1362 personnes sont mortes du coronavirus à leur domicile, a indiqué l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) à nos confrères de M6. Au total, 31.539 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de l'épidémie.

600 cas de contamination désormais détectés en Mayenne

Le dernier bilan de l'Agence régionale de Santé publié ce mardi soir fait état de 600 cas de coronavirus en Mayenne. Le taux de positivité, lui, est très largement en baisse avec 2.7%. Celui-ci était porche des 8% la semaine passée.

Des masques vont être distribués gratuitement aux personnes précaires

Olivier Véran annonce à l'Assemblée nationale que des masques gratuits vont être donnés gratuitement aux personnes les plus précaires:

"Nous allons réenclencher leur distribution à destination du public précaire" et vulnérable, a déclaré le ministre de la Santé aux députés.

Plan de relance de l'UE: 40 milliards d'euros de subventions pour la France

La France pourra disposer de 40 milliards d'euros de subventions dans le cadre du plan de relance européen signé mardi à l'aube par les 27 États membres de l'UE, a indiqué mardi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

Sur les 750 milliards d'euros mobilisés au niveau européen, dont 390 milliards d'euros de subventions alloués aux États les plus frappés par la pandémie, "ça veut dire 40 milliards d'euros de subventions pour la France (...) et surtout qui sont immédiatement disponibles", a affirmé le ministre sur franceinfo.

"On est dans quelque chose de fragile", met en garde le Pr Delfraissy

"On est donc dans quelque chose de fragile, il faut que les Français comprennent que rien n'est gagné, que le virus continue à circuler de façon importante, et que notre avenir sur les semaines qui viennent, c'est nous qui le possédons. On ne peut pas non plus tout attendre de l'État (...). C'est nos propres comportements, notre distanciation, les mesures barrières qu'on va prendre ou ne pas prendre qui nous conduiront à rester soit sur la ligne de crête, soit à basculer", a mis en garde le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, invité ce mardi de BFMTV-RMC.

Le Brésil dépasse les 80.000 morts

Le Brésil, deuxième pays au monde le plus touché par le coronavirus, a dépassé lundi un nouveau seuil tristement symbolique, avec plus de 80.000 décès, plus de 2,1 millions de personnes contaminées et des courbes très diverses selon les régions.

Le plus grand pays d'Amérique latine déplore 80.120 morts du Covid-19, dont 632 enregistrées au cours des dernières 24 heures. Le total a quadruplé en deux mois, le cap des 20.000 ayant été atteint le 21 mai.

Dans le Finistère, une situation "sous-contrôle" mais "préoccupante"

La situation sanitaire dans le Finistère est "sous contrôle", bien qu'en "évolution assez rapide" et "source de préoccupation", a alerté lundi le préfet du département Pascal Lelarge, pointant du doigt "la forte pression touristique", rapporte l'AFP.

La situation "est en évolution assez rapide depuis le week-end du 14 juillet" et "source de préoccupation", a assuré Pascal Lelarge lors d'une conférence de presse, assurant néanmoins qu'elle était "sous contrôle".

"Le principal vecteur actuellement de diffusion du virus c'est quand même le brassage de population lié aux vacances", a-t-il noté, faisant état d'une forte "pression touristique".

Septième jour à plus de 60.000 cas en 24 heures aux États-Unis

Les États-Unis ont, pour le septième jour consécutif, enregistré plus de 60.000 nouveaux cas de contamination au coronavirus en 24 heures, selon le comptage lundi à 20h30 (00H30 GMT mardi) de l'université Johns Hopkins.

Accord historique sur un plan de relance économique européen

Au terme de quatre jours et quatre nuits de vives discussions, les 27 États membres de l'Union européenne sont parvenus à conclure un accord pour soutenir l'économie européenne qui affronte une récession historique.

Le plan prévoit un fonds de 750 milliards d'euros, qui pourront être empruntés par la Commission sur les marchés. Il se décompose en 390 milliards de subventions, qui seront allouées aux États les plus frappés par la pandémie. Ce sera la dette commune à rembourser par les 27.

La SNCF expérimente la prise de température de voyageurs

La SNCF va expérimenter pendant l'été un dispositif de prise de température de clients du TGV, avant leur embarquement et sur la base du volontariat, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, a appris l'AFP auprès de l'entreprise.

Les premiers tests seront menés ce mardi à la Gare de Lyon, à Paris. Cinq "Bornes Santé" installées sur le quai, en amont des portes d'embarquement, permettront à certains voyageurs qui le souhaitent de mesurer leur température corporelle sans contact, à l'aide d'une caméra thermique.

Aucun contrôle ne sera imposé et le dispositif sera purement expérimental. L'idée est de "vérifier en conditions réelles la fluidité d'embarquement d'un train TGV Inoui en cas de mise en place d'un contrôle de température", a expliqué la SNCF.

Bonjour et bienvenue dans ce direct

Suivez les dernières informations sur ce direct, alors que la circulation du coronavirus a légérement augmenté en France.

BFMTV avec AFP