BFMTV
en direct

EN DIRECT - L'Angleterre reconfinée à partir de jeudi et jusqu'au 2 décembre

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 22 octobre 2020 à Londres

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 22 octobre 2020 à Londres - HENRY NICHOLLS © 2019 AFP

Alors que la France vit ce samedi son deuxième jour de reconfinement, les pays d'Europe adoptent tout à tout la même mesure. Suivez la situation sur BFMTV.com.

Clôture du live

Ce direct est désormais terminé, merci à vous de l'avori suivi!

Le Portugal partiellement reconfiné à partir de mercredi

Le Premier ministre portugais Antonio costa a annoncé un reconfinement partiel dans le pays.

"Le moment est arrivé où il est nécessaire de prendre davantage de mesures restrictives (...) pour maîtriser cette pandémie", a déclaré le chef du gouvernement socialiste à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire consacré à la crise sanitaire

L'Angleterre reconfinée à partir de jeudi et jusqu'au 2 décembre

Lors de sa conférence de presse tenue samedi soir, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé que l'Angleterre serait reconfinée à partir de jeudi et jusqu'au 2 décembre.

"Le virus se répand encore plus rapidement que dans le scénario du pire établi par nos conseillers scientifiques. (...) Il est temps d'agir comme il n'y a pas le choix", a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson samedi lors d'une conférence de presse.

Cette mesure ne concerne pas l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord, le confinement relevant des autorités de chaque province britannique.

Conférence de presse de Johnson, un reconfinement attendu en Angleterre

Boris Johnson s'apprête samedi à dévoiler s'il va reconfiner l'Angleterre pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, au moment où le Royaume-Uni a dépassé le million de cas de Covid-19.

Le Premier ministre conservateur va s'exprimer en fin d'après-midi lors d'une conférence de presse à Downing Street aux côtés de ses conseillers scientifiques et médicaux, après avoir auparavant discuté de la situation par vidéoconférence avec ses ministres.

Selon plusieurs médias, citant des sources gouvernementales, le dirigeant conservateur doit annoncer un reconfinement en Angleterre, avec la fermeture des commerces non essentiels. Les crèches, les écoles et les universités resteraient ouvertes

Le Royaume-Uni a dépassé le million de cas de nouveau coronavirus

Le Royaume-Uni a dépassé le million de cas de nouveau coronavirus avec 1.011.660 de cas détectés, a indiqué le gouvernement ce samedi, peu avant une conférence de presse du Premier ministre Boris Johnson qui doit dévoiler sa stratégie en matière de lutte contre la maladie.

Ces 24 dernières heures, 21.915 nouveaux cas ont été enregistrés. Pays le plus endeuillé d'Europe, le Royaume-Uni a recensé au total 46.555 décès survenus dans les 28 jours suivant un dépistage positif au Covid-19, dont 326 les dernières 24 heures.

L'Autriche se reconfine, ferme restaurants et hôtels

Le gouvernement autrichien a annoncé samedi un nouveau confinement, avec la mise en place d'un couvre-feu et la fermeture des restaurants, hôtels, institutions culturelles et sportives, pour tenter d'endiguer la deuxième vague de la pandémie de Covid-19. "Un second confinement est mis en place à compter de mardi et ce jusqu'à fin novembre", a déclaré le chancelier conservateur Sebastian Kurz lors d'une conférence de presse à Vienne.

Même si le confinement réussit, l'Institut Pasteur prévoit 6.000 patients en réa mi-novembre

Si le reconfinement produit le même ralentissement des contaminations qu'au printemps, l'épidémie pourrait tout de même atteindre à la mi-novembre un pic de près de 6.000 malades du Covid-19 en réanimation, selon les dernières projections de l'Institut Pasteur.

Lors du premier confinement, le taux de reproduction du virus ("R", nombre de nouvelles personnes infectées par chaque cas positif) était descendu à 0,7. Si le nouveau confinement a un "impact similaire", 5.710 malades (entre 5.400 et 6.020) du Covid-19 pourraient être hospitalisés en réanimation lors d'un pic épidémique qui surviendrait vers la mi-novembre, contre 3.368 patients actuellement, selon les modélisations de l'Institut Pasteur utilisées par le Conseil scientifique qui conseille le gouvernement.

Le préfet des Bouches-du-Rhône stime que le confinement est "globalement bien respecté" à Marseille

"Ce confinement est bien respecté à Marseille", a salué le préfet des Bouches-du-Rhône. "Je me réjouis que certains maires n'organisent pas une dissidence ici, car cela compliquerait la tâche des services de police.

La fronde des maires et des petits commerces

Une commerçante en grève de la faim dans le Haut-Rhin "porte le deuil" de sa boutique

Une commerçante de prêt-à-porter de Blotzheim, dans le Haut-Rhin, a entamé une grève de la faim pour obtenir, sinon la "réouverture des commerces de proximité", du moins "l'arrêt de la vente des articles non essentiels par les grandes surfaces", a-t-elle expliqué ce samedi.

"Je porte le deuil pour mon magasin et pour tous les commerces de proximité qui ont déjà mis la clé sous la porte après le premier confinement", a déclaré Véronique Weingarten qui a entamé son mouvement jeudi.

Le bilan de la pandémie de Covid-19 dans le monde à la mi-journée

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.189.892 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 11H00 GMT.

Plus de 45.650.850 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 30.425.200 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Sur la journée de vendredi, 7.365 nouveaux décès et 558.737 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 919 nouveaux morts, l'Inde (551) et la France (545).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 229.710 décès pour 9.048.177 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Au moins 3.578.452 personnes ont été déclarées guéries.

Fermeture des commerces: le maire de Béziers Robert Ménard ne décolère pas

Coronavirus: heurts à Florence entre manifestants et police italienne

Le maire de Florence a fustigé samedi les "violences gratuites" qui ont secoué la veille au soir la ville italienne, où des heurts ont opposé la police à des manifestants qui protestaient contre les restrictions décidées pour contrer la pandémie.

Une vingtaine de personnes ont été arrêtées lors d'une manifestation non autorisée d'environ 200 personnes. Après s'être rassemblés dans le centre de la ville, les manifestants ont été empêchés de gagner la Piazza della Signoria, l'une des principales places touristiques de la ville, selon les médias italiens.

Des heurts ont alors éclaté avec la police en tenue anti-émeute dans les rues adjacentes. Certains manifestants ont lancé des cocktails Molotov, des bouteilles et des pierres, ont renversé des poubelles et cassé des caméras de surveillance.

Coronavirus: la Grèce annonce un confinement partiel à partir de mardi

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé un confinement partiel à partir de mardi pour combattre la deuxième vague du Covid-19, avec un couvre-feu nocturne et la fermeture des bars et restaurants à Athènes et dans d'autres villes du pays.

"Ce n'est pas un confinement comme en printemps", a indiqué le Premier ministre lors d'un message télévisé à la nation samedi.

"Les mesures vont commencer à 06H00 locales mardi et la circulation sera interdite après minuit et jusqu'à 05H00 locales", a ajouté Kyriakos Mitsotakis, soulignant qu'"il faut agir maintenant" pour que les unités des soins intensifs ne soient pas débordées.

Fermeture des librairies: quatre parrains de l'Année de la BD du ministère de la Culture démissionnent

Jusqu'à ce matin, Florence Cestac, Catherine Meurisse, Régis Loisel et Jul, tous auteurs de bandes-dessinées, étaient parrains de l'Année de la BD lancée par le ministère de la Culture.

"Nous avons décidé, devant l'incohérence et les contradictions des choix politiques à l'égard de la culture et des métiers du livre en ce temps de pandémie, de démissionner immédiatement de cette responsabilité", ont-ils écrit dans un communiqué commun.

Coronavirus: dans les rues de Paris, un confinement moins visible qu'en mars dernier

Nos caméras ont pu constater que ce nouveau confinement était bien différent sur un point: à Paris, comme dans d'autres grandes villes de France, les rues sont encore très fréquentés. "Par rapport au confinement de la dernière fois, les rues sont plus remplies", constate ainsi un passant rue Montorgueil, dans le 2e arrondissement de la capitale. "Il y a du relâchement par rapport au premier confinement", remarque une autre. Et de prévoir: "Le gouvernement va resserrer les mesures dans quinze jours..."

Un reconfinement attendu la semaine prochaine en Angleterre

Le gouvernement britannique s'apprête à annoncer la semaine prochaine un reconfinement en Angleterre jusqu'au 1er décembre, renonçant à une approche locale face à la forte propagation du nouveau coronavirus, rapportent plusieurs quotidiens samedi.

Selon le Times, le Premier ministre Boris Johnson va annoncer lors d'une conférence de presse lundi un reconfinement à partir de mercredi et jusqu'au 1er décembre en Angleterre. Les commerces non essentiels fermeront mais les crèches, les écoles et les universités resteront ouvertes, selon le quotidien.

Les pubs et restaurants resteraient fermés pendant des semaines, portant un nouveau coup dur à une industrie déjà très affectée par la pandémie, a indiqué The Daily Mail. Selon le tabloïd, le dirigeant conservateur a été poussé par ses conseillers scientifiques à agir pour "sauver Noël", période chérie des Britanniques.

Toutefois, des sources gouvernementales ont indiqué au Times et au Telegraph qu'une décision définitive n'avait pas encore été prise, Boris Johnson comptant d'abord réunir son cabinet pour s'assurer du soutien de ses ministres.

Le maire de Yerres défend son arrêté municipal: "Le petit commerçant fait le lien social dans la commune"

Olivier Clodong, maire de Yerres dans l'Essonne, est intervenu ce samedi matin sur notre antenne, afin d'expliquer pourquoi il avait pris un arrêté visant à permettre aux commerces considérés comme non-essentiels d'ouvrir dans sa commune. "Mon arrêté, c’est surtout du bon sens. De quoi on a besoin ? On a besoin de sécurité sanitaire, de lien social et de proximité, et de faire vivre notre économie. Mon arrêté répond à tout ça", a-t-il assuré.

Il a ensuite développé son argumentaire:

"Les épidémiologistes disent qu’il y a moins de risque à acheter ses chaussures, vêtements, ses livres dans une boutique que dans un hypermarché. Deuxièmement, il y a problème de sociabilité, de faire que les gens puissent se rencontrer, se croiser, et le petit commerçant est celui qui fait ce lien social dans la commune. Et troisièmement. Je ne veux pas que les petits commerces crèvent."

La Polynésie refuse le confinement malgré une contamination massive

Il n'y aura pas "à ce stade" de reconfinement en Polynésie, ont annoncé ensemble le haut-commissaire et le président de cette collectivité d'outre-mer vendredi, en dépit d'un taux d'incidence de 884 à Tahiti et Moorea, très supérieur à celui de la métropole.

"Un confinement, comme nous l'avons vécu en avril dernier, serait un nouveau blocage de la vie quotidienne dans notre pays : arrêt du travail, arrêt des déplacements, arrêt de nos écoles, des cultes... ce serait une catastrophe économique et sociale pour tous les Polynésiens", a déclaré Edouard Fritch, le président polynésien.

Le taux d'incidence, largement supérieur à celui de la métropole, "a été multiplié par 4 à 5 en quatre semaines" a indiqué le ministère de la Santé local, selon qui 50% des patients testés sont positifs.

Les personnes qui ne présentent aucun symptôme ne sont plus testées : le nombre de cas positif est donc bien supérieur aux chiffres officiels. Jeudi, l'hôpital de Tahiti s'était prononcé en faveur du confinement.

"Avec plus de 400 nouveaux cas positifs par jour ce dernier mois, la Polynésie s'est hissée, malheureusement pour nous, parmi les pays au plus haut taux d'infection du monde" a reconnu Edouard Fritch lors d'un point presse.

Virus : nouveau record de contaminations aux Etats-Unis

Les Etats-Unis font face une accélération de l'épidémie de coronavirus à quelques jours de l'élection présidentielle avec un nombre record de nouvelles contaminations vendredi, tandis que l'Amérique latine-caraïbes a franchi la barre des 400.000 morts.

Plus de 94.000 cas ont été recensés au cours des seules dernières 24 heures aux Etats-Unis, soit le nombre quotidien le plus élevé depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l'université Johns Hopkins. Le pays a aussi enregistré 919 décès supplémentaires, portant le bilan des morts de cette maladie à 229.544.

Le nombre total de cas officiellement détectés dans le pays, le plus touché au monde en valeur absolue, dépasse désormais les 9 millions. Actuellement, la situation la plus difficile concerne le nord des Etats-Unis et le Midwest.

Coronavirus: l'Amérique latine et les Caraïbes dépassent le seuil des 400.000 morts

L'Amérique latine et les Caraïbes, région du monde comptant le plus de cas de Covid-19, a dépassé vendredi le seuil des 400.000 morts du coronavirus, selon un décompte établi par l'AFP.

La région latino-américaine et caribéenne comptait 400.524 morts vendredi à 02H00 GMT, Brésil en tête avec 159.477 décès depuis le début de l'épidémie.

Virus: affrontements à Barcelone suite aux restrictions de circulation

Des affrontements ont éclaté vendredi dans le centre de Barcelone entre des manifestants et la police, lors d'un rassemblement de centaines de personnes contre des restrictions de circulation prises pour ralentir la propagation du coronavirus, a constaté un correspondant de l'AFP.

Quelque 700 personnes ont participé à ce rassemblement contre ces mesures, qui comprennent notamment un couvre-feu à partir de 22H00 et une interdiction de quitter la ville pour le long week-end de la Toussaint.

La manifestation a dégénéré lorsqu'une cinquantaine de personnes "a commencé à jeter des objets dangereux en direction de la police", a indiqué à l'AFP un porte-Parole des forces de l'ordre régionales (Mossos d'Esquadra).

Des manifestants ont notamment lancé des barrières de sécurité en direction des policiers, qui ont répliqué à coups de matraques, selon un correspondant de l'AFP. Tandis que la police cherchait à disperser la foule, les pompiers aspergeaient les rues pour éteindre des feux de poubelles.

Douze personnes, dont deux mineurs, ont été interpellées, a annoncé un peu avant 23H00 (22H00 GMT) la police, dont une vingtaine d'agents ont également été blessés.

Commerces: une fronde se déclare parmi les maires

Certains maires ont annoncé leur décision de prendre des arrêtés municipaux pour permettre de rouvrir les commerces considérés comme non-essentiels, au risque que le texte soit retoqué par la préfecture. Notre éditorialiste politique, Nicolas Prissette, a mis en lien cette initiative avec le scepticisme des Français quant à la pertinence de ces fermetures selon les enquêtes d'opinion.

Le deuxième jour du confinement débute

Ce samedi marque le deuxième jour de ce second confinement. Suivez-le en direct sur BFMTV.com.

BFMTV.com