BFMTV
en direct

Coronavirus: plus de 4 millions de cas en Europe

Coronavirus: plus de 4 millions de cas en Europe

Les enseignants s'inquiètent des conditions dans lesquelles va se dérouler la rentrée, alors que les contaminations repartent à la hausse

Après les vacances d'été, la rentrée se fait masquée pour les Français, aussi bien à l'école qu'en entreprise.

Fin du live

Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi.

Métropole de Lyon: une classe fermée en raison d'un cas de Covid-19

Une classe élémentaire du groupe scolaire Marius-Berliet à Saint-Priest, dans la métropole de Lyon, a été fermée ce mardi après la découverte d'un cas de Covid-19, a indiqué Le Progrès. Tous les élèves ont été placés en quatorzaine.

Selon le quotidien, les parents de l'enfant concerné lui avaient fait faire un test "de manière fortuite" qui s'est finalement révélé positif ce mardi après-midi.

La rentrée scolaire repoussée au 21 septembre à New York

La ville de New York a annoncé ce mardi s'être entendue sur un protocole de réouverture des écoles avec le principal syndicat d'enseignants qui menaçait de lancer une grève, jugeant les mesures sanitaires insuffisantes jusqu'ici.

L'accord prévoit le report de la date de la rentrée du 10 au 21 septembre, le temps de mieux préparer la reprise, a annoncé le maire Bill de Blasio lors d'une conférence de presse.

Point central du nouveau protocole, des tests de dépistage du coronavirus seront pratiqués dans toutes les écoles sur des enseignants, le personnel d'encadrement et des élèves.

Plus de 4 millions de cas de coronavirus en Europe

La pandémie du nouveau coronavirus a contaminé plus de 4 millions de personnes en Europe depuis sa découverte en Chine en décembre, selon un bilan réalisé par l'Agence France-Presse à partir de sources officielles ce mardi 1er septembre.

Au total, 4.006.077 cas ont été recensés en Europe pour 216.080 décès, alors que 2.281.959 personnes sont considérées guéries. Près d'un quart de ces cas ont été recensés en Russie (1.048.000 pour 17.299 décès). Suivent l'Espagne avec 470.973 cas pour 29.152 morts, le Royaume-uni (337.168, 41.504) et la France (315.497, 30.635).

Un cas d'école de transmission aérienne du coronavirus dans un car chinois

En janvier, au tout début de ce qui deviendrait la pandémie de Covid-19, un passager infecté et asymptomatique a contaminé le tiers de son autocar mal ventilé pendant un trajet de moins d'une heure, nouvel indice que le coronavirus est très probablement transmissible par voie aérienne.

Dans un article publié mardi par la revue médicale américaine Jama Internal Medicine, des experts des Centres chinois de lutte contre les maladies décrivent avoir interrogé et testé les passagers ayant été acheminés dans deux cars à un événement bouddhiste dans la ville de Ningbo, le 19 janvier, lors d'un trajet de 50 minutes (avec retour dans les deux mêmes autocars). Personne ne portait de masque.

Au total, 23 autres passagers de ce car ont été contaminés, sur 68 personnes. A l'inverse, aucune infection n'a été relevée dans le car numéro un, identique.

Le masque peut-il être enlevé dans les entreprises pour boire ou manger à son bureau?

Depuis ce mardi, les salariés qui travaillent dans un espace partagé doivent porter un masque. Le protocole publié par le ministère du Travail prévoit quelques exceptions, mais rien n’est dit sur les salariés qui souhaitent faire une pause café à leur bureau par exemple. Pour Elisabeth Borne, il faut appliquer "des règles de bon sens", mais des responsables RH ne sont pas de son avis, comme l'explique cet article de BFM Business.

Comment se déroulent les rentrées scolaires à l'étranger?

Si en France le port du masque obligatoire à l'école dès 11 ans pour les élèves, en Allemagne il n'existe pas de protocole national et chaque région définit ses propres règles.

Quant à l'Italie, la rentrée scolaire n'a pas encore eu lieu mais le gouvernement italien s'organise pour faire respecter la distanciation sociale dans les classes.

Seul un élève sur trois dans le monde retrouvera l'école

Seul un élève sur trois dans le monde va retrouver le chemin de son établissement scolaire en cette fin d'été, les deux tiers des élèves restant "sans école" ou au mieux "dans l'incertitude" provoquée par le Covid-19, a indiqué l'Unesco dans un communiqué.

Sur un total de 1,5 milliard d'enfants scolarisés du pré-primaire au secondaire dans le monde, 900 millions effectuent d'habitude leur rentrée entre août et octobre, les autres étant dans un autre calendrier scolaire (janvier-novembre, mars-décembre etc.).

Environ 128 millions ont déjà démarré dans une nouvelle classe et 433 millions, dans 155 pays, devraient faire de même dans les prochaines semaines, soit au total 561 millions d'élèves, précise l'organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

Port du masque en entreprise: le ministre des PME promet de la "bienveillance"

Il y aura bien une semaine de tolérance pour le port du masque obligatoire au travail. "Une semaine doit permettre à chacun d'adopter le nouveau plan", a commenté Alain Griset, le ministre délégué en charge des PME, sur BFMTV. "Il y aura d'abord de la bienveillance."

25 collégiens d'Amiens en quatorzaine après un stage de pré-rentrée

Pour eux, pas de rentrée aujourd'hui: 25 collégiens d'Amiens ont été mis en quatorzaine après qu'une adolescente côtoyée lors d'un stage de remise à niveau a été testée positive au coronavirus, selon le rectorat.

Les adolescents concernés retourneront en classe "dans le courant de la semaine" prochaine, sous réserve d'un test négatif et de l'avis des autorités sanitaires.

Pour Castex, "c'est presque une rentrée normale"

Après Jean-Michel Blanquer ce matin, au tour de Jean Castex de lancer un appel à l'occasion de la rentrée scolaire: "Il faut que les parents d'élèves, les enseignants, les élèves se sentent rassurés, nous agirons partout où cela sera nécessaire."

Mais en attendant, malgré la crise sanitaire, "le fonctionnement normal a repris", a déclaré le Premier ministre à l'issue d'une visite dans une école de Châteauroux, dont il ressort "avec le sentiment d'une grande sérénité". "C'est presque une rentrée normale", "même si le virus est toujours là", a-t-il affirmé.

Borne: le masque peut être retiré "à certains moment de la journée" dans les open-spaces

Pour Élisabeth Borne, "les règles sont simples" en ce qui concerne le port du masque au travail, désormais obligatoire depuis ce mardi 1er septembre. "Dès qu'on est dans un espace de travail fermé et partagé, la règle de base c'est qu'on porte un masque", a expliqué la ministre du Travail lors d'une visite.

Reste qu'il y a des "dérogations", notamment pour les ateliers, quand on "peut mettre en place d'auitres mesures de ventilation, de distances..."

Et "dans les bureaux partagés, il n'y a pas de dérogation mais juste des règles de bon sens", a-t-elle affirmé: "La règle dans les open-spaces c'est qu'à certains moments de la journée on peut retirer le masque".

Lesquelles? "Quand on quitte les transports en commun, où on a porté le masque, on démarre son travail, on veut retirer le masque dix minutes c'est possible de le faire", a listé Élisabeth Borne. "Ou on revient de la machine à café avec son café, évidemment on retire le masque et on souffle dix minutes.

Un "congé parental" possible si l'école de votre enfant ferme à cause de cas de Covid-19

Que se passera-t-il si une écoleferme en cas de contaminations au Covid-19? Un protocole sanitaire précis est déjà prévu par le ministre de l'Éducation, mais reste la question de la garde des enfants concernés.

Invité ce matin de France Info, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a assuré que "le congé parental sera possible pour les parents" concernés.

Les enfants ne seront pas testés "de façon aléatoire" mais seulement en cas de symptômes, assure Blanquer

Contrairement aux personnels de l'Éducation nationale qui pourront être testés de façon aléatoire, cette pratique ne sera pas possible pour les enfants, a indiqué le ministre de l'Éducation nationale ce mardi matin sur BFMTV.

"Par contre, un enfant qui a des symptômes, oui il sera testé", a poursuivi Jean-Michel Blanquer.

Reconfinement: trois scénarios prêts au cas où pour l'Éducation nationale, dit Blanquer

Au cas où la circulation du virus devait entraîner un nouveau confinement, trois plans ont été élaborés pour l'Éducation nationale, a indiqué ce mardi matin Jean-Michel Blanquer.

"Un scénario normal" d'abord, comme "celui que nous vivons actuellement". "À l'autre extrêmité, nous avons le scénario de confinement (...) qui serait partiel dans ce cas-là".

Le troisième cas de figure constitue une situation intermédiaire, a développé le ministre, comparant ce scénario à celui privilégié en juin, dans le cadre du déconfinement progressif.

"On a besoin de l'école", insiste Blanquer

En ce jour de rentrée scolaire, qui se déroule dans des conditions inédites en raison de la pandémie de coronavirus, Jean-Michel Blanquer veut rassurer les parents qui craindraient pour leur enfant.

"Je leur dis 'n'ayez pas peur'. L'éducation, c'est fondamental. (...) On a besoin de l'école, l'école n'est pas superfétatoire", a déclaré le ministre de l'Éducation nationale sur BFMTV.

"Toutes les écoles, tous les collèges, tous les lycées ouvrent", dit Blanquer

En ce jour de rentrée des classes pour quelque 12 millions d'enfants, "toutes les écoles, tous les collèges, tous les lycées ouvrent", a assuré le ministre de l'Éducation nationale ce mardi sur BFMTV.

"Normalement il n'y a pas d'exceptions", a poursuivi Jean-Michel Blanquer.

Covid-19 et enfants: que sait-on?

Alors que la rentrée scolaire se déroule ce mardi, des questions sur les enfants et le coronavirus se posent.

Ainsi, moins de 1% de cas d'enfants contaminés par le Covid-19 sont hospitalisés. En dessous de 10-11 ans, ces derniers développeraient souvent des formes asymptomatiques de la maladie.

Pour Blanquer, "plus que jamais, nous sommes conscients que l’école est précieuse"

Pour Emmanuel Macron, "l'école est une chance". Pour Jean-Michel Blanquer, "c'est la vie", "avec le bonheur d’apprendre et de se retrouver ensemble aujourd’hui".

"Plus que jamais, nous sommes conscients que l’école est précieuse", a écrit le ministre de l'Éducation nationale sur Twitter, en souhaitant une "bonne rentrée à tous". Il sera l'invité de Jean-Jacques Bourdin à 8h30 sur BFMTV et RMC.

Macron appelle à faire preuve de "responsabilité" pour la rentrée

Actuellement en déplacement au Liban, Emmanuel Macron a publié sur Twitter un message à l'occasion de la rentrée scolaire.

"Les défis de cette rentrée sont nombreux, mais nous sommes enfin tous réunis", a écrit le président de la République. "Faisons preuve de la même responsabilité que ces derniers mois."

Peu de tensions dans les hôpitaux à l'heure actuelle

Même si le nombre de contaminations poursuit sa progression ces dernières semaines, la tension dans les hôpitaux reste pour l'heure relativement faible en comparaison du pic de l'épidémie: selon les derniers chiffres officiels, seuls 409 patients Covid sont actuellement en réanimation.

Au CHU de Toulouse, où s'est rendu BFMTV, 5 malades sont actuellement en soins intensifs. "Il y a 15 jours, nous n'(en) avions aucun", explique Stein Silva, médecin réanimateur. "Il y a quelques mois, l'ensemble de nos lits étaient occupés par des patients Covid."

Mais si une seconde vague venait à se faire sentir, "on est mieux armés parce qu'on a l'expérience de ce qu'il s'est passé, parce qu'on a appris à mieux connaître cette maladie, à probablement mieux la prendre en charge", affirme Pierre Delobe, chef du service des maladies infectieuses au CHU.

Le port du masque désormais obligatoire en entreprise... sauf exceptions

C'est également le jour J pour le port du masque obligatoire en entreprise, déjà imposé dans de nombreux espaces publics et lieux clos. Un changement d'habitude qui soulève beaucoup de questions pour les salariés. BFM Business fait le point dans cet article sur les conséquences pratiques de cette nouvelle règle de la vie de bureau, et les exceptions qui s'appliquent.

Jean-Michel Blanquer invité de BFMTV-RMC à 8h30

Jean-Michel Blanquer l'assure: la rentrée est "bien préparée", mais de nombreuses inquiétudes persistent, aussi bien chez les parents que dans le corps enseignant. Au-delà de la crise sanitaire se pose la question éducative, avec la nécessité de faire le point sur les éventuels retards pris par les élèves pendant le confinement.

Le ministre de l'Éducation sera l'invité de Jean-Jacques Bourdin à 8h30 sur BFMTV-RMC.

Jean-Michel Blanquer est l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC, le 1er septembre 2020.
Jean-Michel Blanquer est l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC, le 1er septembre 2020. © BFMTV

Une rentrée scolaire hors normes pour 12,4 millions d'élèves

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à l'épidémie de coronavirus. Ce mardi est un jour très particulier: l'ensemble des 12,4 millions d'élèves français vont faire leur rentrée, "la plus normale possible" espère le gouvernement, malgré la crise sanitaire.

Pour cette rentrée, les gestes barrières seront plus que jamais à l'ordre du jour. La distanciation physique devra, elle, être recherchée dans la mesure du possible, mais elle ne sera pas obligatoire. Les enseignants porteront un masque, de même que les élèves à partir du collège, y compris pendant la récréation.

BFMTV