BFMTV

Diabète de type II: le sel, un nouvel ennemi avec le sucre

Trois personnes atteintes d'obésité

Trois personnes atteintes d'obésité - Image Flickr

Le sel, et plus seulement le sucre, joue un rôle dans le diabète et l'absorption du glucose, selon des chercheurs français qui sont parvenus à cette conclusion en travaillant sur la chirurgie de l'obésité. Explications.

Le sel augmente de façon considérable le taux d'absorption de sucre dans le sang, ce qui favorise la survenue d'un diabète de type II, maladie souvent associée à l'obésité. C'est l'une des conclusions auxquelles sont parvenus des chercheurs français de l'Inserm, dans un laboratoire lillois.

"Nous étions confrontés à un phénomène clinique étrange, que nous avons voulu expliquer par nos travaux: pourquoi le bypass (opération de chirurgie qui consiste à réduire la taille de l'estomac, ndlr) permet-il de faire chuter considérablement le diabète chez un patient obèse, avant même qu'il ne perde du poids?", explique à BFMTV.com le Pr François Pattou, principal auteur de l'étude. 

En effet, plus de 200.000 patients atteints d'obésité sévère ont été opérés ces dernières années en France avec la pose d'un bypass, entraînant des résultats souvent spectaculaires en terme de perte de poids, mais également en ce qui concerne le diabète de type II.

Les aliments sucrés-salés à proscrire

Partant de là, les chercheurs ont étudié des porcs nains, dont l'anatomie et la physiologie ressemblent à celle des humains, à qui ils ont fait subir une chirurgie de l'obésité. Des expérimentations scientifiques qui ont permis de mettre en évidence le mécanisme suivant:

"Après un bypass gastrique, le sucre ingéré n'est plus absorbé que dans la partie basse de l'intestin, lorsqu'il entre en contact avec la bile", indique le Pr Pattou. "En repoussant le moment où le flux biliaire rejoint le bol alimentaire, on a remarqué que le taux d'absorption du glucose diminuait fortement par rapport à un patient non opéré."

Or, la bile a une forte teneur en sel. Pour confirmer le rôle du sodium, les chercheurs en ont donné de grosses quantités aux mini-porcs, et observé une augmentation considérable de la glycémie après les repas.

"Nous avons ainsi démontré qu'en consommant du sel lorsque l'on consomme du sucre, on décuple le taux d'absorption du glucose dans le sang", résume le Pr Pattou.

Les chercheurs lillois terminent leurs travaux en soulignant l’intérêt de prévenir ou traiter le diabète par des mesures de prévention, comme le fait de réduire fortement la consommation de sodium, notamment en conjonction avec du sucré. "En mangeant des aliments sucré-salé, on prend une double dose, il est donc préconisé d'éviter ce type de repas", conclut le scientifique.