BFMTV

Les tests PCR et antigéniques sans ordonnance ne seront plus remboursés à partir du mois d'octobre

Emmanuel Macron a annoncé ce lundi soir lors d'une allocution télévisée, le déremboursement des tests PCR et antigéniques sans ordonnance à partir du mois d'octobre. Une mesure qui vise à inciter les Français à se faire vacciner.

C'est l'une des nouvelles contraintes pour stimuler la vaccination qu'Emmanuel Macron a annoncées ce lundi soir, lors d'une allocution télévisée: le déremboursement des tests PCR sans ordonnance, à partir du mois d'octobre.

"Cet automne, les fameux tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, et ceci afin d'encourager la vaccination, plutôt que la multiplication des tests", a ainsi déclaré le président.

Sur le plateau de BFMTV, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a précisé que cette mesure de déremboursement concernerait également les tests antigéniques.

Inciter à se faire vacciner

Face à la situation sanitaire, qui s'aggrave de nouveau, avec la diffusion du variant Delta, tout est mis en oeuvre pour inciter les Français à se faire vacciner.

En France, 53,06% de habitants ont reçu au moins une dose de vaccin et 40,06% ont reçu toutes les doses requises. Les 80 ans et plus sont vaccinés à 79,8%, tandis que les 70-74 ans le sont à 89,6% et les 75-79 ans à 90,3%. Les 12-17 ans ne sont que 17% à être vaccinés. Moins de la moitié des 30-39 ans, mais aussi des 25-29 ans et des 18-24 ans sont vaccinés.

Magali Rangin