BFMTV

Covid-19: Castex appelle les habitants des 23 départements sous surveillance à ne pas en sortir

"C’est une demande de simple bon sens", afin de ne pas contaminer les territoires français épargnés, a déclaré le Premier ministre.

Le Premier ministre Jean Castex a appelé jeudi soir, les habitants des 23 départements placés "sous surveillance renforcée", en raison de la forte circulation du virus dans ces zones, à "ne pas sortir, autant que possible, de leur département ou de leur région s’agissant des départements franciliens".

"Ces prochains week-end, même si vous n’y êtes pas contraints, restez chez vous. Limitez vos interactions sociales. Si vous avez des symptômes, testez-vous et isolez-vous sans aucun délai", a déclaré de son côté le ministre de la Santé Olivier Véran.

Épargner les zones moins touchées

"C’est une demande de simple bon sens : le virus frappe de manière encore inégale les différentes parties de notre territoire, évitons de le diffuser là où il demeure encore de moindre intensité" a déclaré le Premier ministre, "ce d’autant que des augmentations fortes et soudaines peuvent s’observer dans des départements jusqu’alors plutôt préservés".

Globalement, ce sont sur les territoires sur la côte ouest de la France que le virus circule moins. Parmi les départements sous surveillance renforcée, Jean Castex déclare également que dans les Bouches-du-Rhône et la Moselle "on note un reflux [épidémique] dont il faudra vérifier s’il est durable".

Quelles restrictions pour ces zones ?

En plus de Nice (Alpes-Maritimes) et de Dunkerque (Nord), le départements du Pas-de-Calais se voit imposer un confinement le week-end dès ce samedi 6h jusqu'à dimanche 18h. Le couvre-feu à 18h reste en place en semaine.

Pour tous les départements jugés à risque, l’obligation du port du masque est étendue à toutes les zones urbaines, quand ce n'était pas déjà le cas, "les préfets pourront être amenés à interdire les manifestations organisées dans l’espace public, notamment pendant les week-ends", et la vaccination y sera accélérée, a expliqué le Premier ministre.

Les centres commerciaux non alimentaires de plus de 10.000 m2, et plus seulement ceux de plus de 20.000 m2 comme jusqu'à présent, seront fermés dans ces zones dès ce vendredi minuit.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV