BFMTV

Covid-19: une contagiosité maximale les 5 jours suivant l'apparition des symptômes

Des tests pour dépister le Covid-19 sont pratiqués à l'aéroport José Marti de La Havane, le 15 novembre 2020

Des tests pour dépister le Covid-19 sont pratiqués à l'aéroport José Marti de La Havane, le 15 novembre 2020 - YAMIL LAGE © 2019 AFP

Les résultats d'une étude britannique, publiés dans la revue scientifique The Lancet Microbe, confirment l'importance des mesures d'isolement des personnes atteintes par le virus dès les premiers jours.

Si peu de certitudes existent sur le Covid-19, partout dans le monde les scientifiques alertent sur le nécessaire isolement des personnes infectées le plus rapidement possible afin de freiner la propagation de l'épidémie. Une nouvelle étude publiée dans la revue britannique The Lancet Microbe confirme cet impératif et souligne que le taux de contagion est particulièrement élevé dans les cinq jours suivant l'apparition des premiers symptômes.

Les chercheurs s'appuient sur une compilation de 79 études mondiales relatives à la transmission de la maladie et concluent que le virus actif peut être présent dans les prélèvements nasaux jusqu'à neuf jours après la période d'incubation, qui est en moyenne de 5 jours. Avec un pic de contagiosité dans les cinq jours suivant l'apparition des premiers symptômes.

"Par ailleurs, des fragments de virus inactifs ont encore été trouvés dans des prélèvements de nez jusqu'à 17 jours après le début des symptômes. Mais aucun virus viable n'a pu être isolé au-delà de neuf jours", rapporte Le Parisien.

Les personnes asymptomatiques moins contagieuses

Interrogé par le quotidien, le professeur Bruno Hoen, infectiologue et directeur médical de l'Institut Pasteur, rappelle toutefois que "d'autres études ont montré que les personnes infectées sont également contagieuses 48 heures avant d'avoir des symptômes" et que les personnes asymptomatiques peuvent également transmettre le virus, avec toutefois "une contagiosité plus faible", "peut-être parce qu'elles ne toussent pas".

Début septembre, Christian Drosten, un célèbre virologue allemand, avait appelé à réduire les mesures de quarantaine imposées aux malades de 14 à 5 jours, estimant lui aussi que la contagiosité du virus chutait drastiquement au bout de 5 jours après l'apparition des symptômes.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV