BFMTV

Covid-19: rassemblements, heure de fermeture des bars... Nice durcit à son tour ses restrictions

De nouvelles restrictions ont été prises dans la commune des Alpes-Maritimes en raison d'une recrudescence de cas de Covid-19.

Alors qu'Olivier Véran s'est inquiété jeudi de l'évolution de la situation sanitaire dans certaines zones et notamment à Nice, dans les Alpes-Maritimes, le préfet du département Bernard Gonzalez a annoncé de nouvelles restrictions ce vendredi matin, au cours d'une conférence de presse au côté du maire de la ville, Christian Estrosi.

"Dorénavant, les rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs, jardins, plages et sur les quais de la commune, seront désormais interdits. Concernant les débits de boisson, ceux-ci devront désormais être fermés entre 00h30 et 6 heures du matin", a indiqué le représentant de l'État.

"Parallèlement, la vente d'alcool à emporter après 20 heures sera également interdite et la consommation d'alcool sur la voie publique proscrite après 20 heures sur tout le territoire de la commune", a ajouté Bernard Gonzalez.

Les événements publics restreints

Comme à Bordeaux et Marseille, la jauge des grands rassemblements publics est également réduite:

"Les grands événements qui jusqu'ici pouvaient réunir jusqu'à 5000 personnes, seront également revus à la baisse. D'ores et déjà, ce niveau sera abaissé à 1000 personnes pour la ville de Nice et s'appliquera dès aujourd'hui", vendredi.

Les Journées européennes du patrimoine, qui doivent se tenir ce week-end dans toute la France, sont annulées dans la commune de la Côte d'Azur.

Également, "la diffusion extérieure de musique sur la voie publique par les bars", et toute "diffusion de musique amplifiée sur la voie publique", seront interdites, dans le but d'empêcher les "regroupements".

Les visites dans les Ehpad publics suspendues

Le maire de Nice Christian Estrosi a également pris la parole pour détailler certaines mesures. Outre la réactivation de la plateforme d'appels destinée à informer les Niçois et celle pour les personnes âgées, isolées ou fragiles, l'édile a rappelé plusieurs mesures spécifiques prises dans le cadre de la lutte contre le virus, concernant notamment les Ehpad.

"Nous avons suspendu les visites dans les quatre Ehpad municipaux", suspension qui reste en vigueur, a indiqué l'édile, répondant aux critiques qui ont pu être faites sur cette décision. "J'ai considéré que le plus gros danger que courent nos anciens, c'est d'être visité par le virus", a glissé le maire Les Républicains (LR).

Le masque obligatoire dans les cinémas et théâtres

Au sein des clubs et associations sportives, les "lieux de promiscuité" tels que les vestiaires sont également fermés.

"J'ai demandé à M. le préfet des Alpes-Maritimes d'obliger, même dans le respect des règles de distanciation physique, de veiller à ce que les spectateurs portent le masque à l'intérieur des cinémas et des théâtres, ce qui n'était pas forcément le cas", a ajouté Christian Estrosi.

Le maire a également enjoint à recourir au télétravail "à chaque fois que cela est possible. Chaque employeur doit montrer l'exemple".

Clarisse Martin Journaliste BFMTV