BFMTV
Santé

Covid-19: privée de goût et d'odorat depuis 6 mois, elle témoigne de son combat

Marie Grorod a perdu totalement pendant six mois le goût et l'odorat. Cette gérante d'un snack en Haute-Savoie a retrouvé depuis quelques semaine ses sens, mais les odeurs ressemblent toutes à une celle de l'hydrocarbure.

"Un mélange de plastique brûlé et d'essence". Six mois après avoir perdu totalement le goût et l'odorat lors d'une forme légère du Covid-19, Marie Grorod, gérante d'un snack en Haute-Savoie, sent à nouveau depuis quelques semaines des odeurs. Mais ses sens sont loin d'être revenus à la normale.

"Quels que soient les odeurs et les parfums que je sens, c'est toujours cette odeur d'hydrocarbure qui revient. Un mélange de plastique brûlé et d'essence. Des fois j'ai même l'impression que je vais m'empoisonner en mangeant quelque chose. C'est comme si on se forçait à manger un bout de plastique", explique-t-elle à BFMTV.

Une gêne au quotidien pour cette gérante de snack et pour ses proches, qu'elle est obligée d'interdire de se parfumer. "Je suis obligée de leur faire goûter à chaque fois que je cuisine, j'ai des doutes en permanence, alors que je fais toujours la même chose. C'est très destabilisant", décrit-elle sur notre antenne.

Un signe de récupération

Cette étrange odeur pourrait signifier, selon Jérôme Lechien, chef du service oto-rhino-laryngologie (ORL) de l'hôpital Foch, que les patients sont en voie de guérison.

"On pense que c'est un signe de récupération. Ils sont en train de progressivement récupérer, comme si le cerveau captait une odeur mais ne savait plus très bien ce que c'était et se trompe", a-t-il expliqué sur notre antenne.

L'anosmie, la perte de l'odorat, a été fréquemment observée chez les personnes touchées par le coronavirus. Deux études, réalisées conjointement par l'Hôpital Foch, en France, et l'université de Mons, en Belgique, ont démontré que ce symptôme a été signalé chez 70,2% des patients interrogés.

Si une grande majorité des personnes anosmiques semblent retrouver le goût et l'odorat deux mois après avoir contracté le Covid-19, les spécialistes estiment que la récupération totale des sens peut intervenir jusqu'à deux ans après l'infection.

Clément Boutin Journaliste BFMTV