BFMTV

Covid-19: pour le Pr Gilles Pialoux, il faut "oublier le 31 décembre" pour "protéger 2021"

Rappelant le potentiel de contaminations des fêtes de fin d'année, Gilles Pialoux conseille d'éviter de réveillonner le 31 décembre, pour préserver l'année à venir.

Interrogé sur la mise en place d'un couvre-feu pour le soir du 31 décembre, que le gouvernement pourrait annoncer ce jeudi soir, le professeur Gilles Pialoux chef du service des maladies infectieuses et tropicales de Tenon à Paris, s'est montré critique et sceptique quant à la tenue d'une soirée de réveillon le 31 décembre.

"Moi je crois que le 31, il faut l'oublier", a-t-il déclaré sur BFMTV-RMC ce jeudi matin. "On est en train juste de discuter de protéger 2021".

"Ne pas sortir les personnes âgées des Ehpads pour Noël"

La seule personne avec laquelle il serait fiable de réveillonner, "c'est Margaret Keenan, la première vaccinée anglaise", déclare le médecin, soulignant ainsi que les personnes non-protégées seront à risque d'attraper ou de propager le Covid-19 pendant les fêtes.

Comme plusieurs de ses confrères, Gilles Pialoux conseille de se faire tester avant de retrouver sa famille et ses proches, et de s'isoler les quelques jours précédant la visite, afin de limiter les risques de contamination.

Et pour le repas de Noël, "il ne faut pas faire rentrer dans la cellule familiale les plus fragiles, et aller les visiter un par un, mais ne pas sortir les personnes âgées des Ehpads pour le soir de Noël", déclare l'infectiologue. Il rappelle toutefois qu'il s'agit de "décisions individuelles".

Un réveillon sous couvre-feu ?

Il était question, dans le calendrier établi par le gouvernement, qu'à partir du 15 décembre, le confinement soit levé pour laisser place à un couvre-feu de 21h à 7h. Ce dernier devait être levé les 24 et 31 janvier, pour les fêtes. Mais ces projections ne seront réalisées que si la France passe sous la barre des 5000 contaminations par jour au 15 décembre, or les chiffres ne s'améliorent pas, et stagnent ces derniers jours.

Le premier ministre Jean Castex doit annoncer ce jeudi soir le nouveau calendrier sanitaire, avec ses nouvelles mesures associées. Et si la levée des restrictions est toujours prévue pour le soir de Noël, pour le jour de l'An, rien n'est moins sûr. Selon les informations de BFMTV, le 31 décembre est en sursis, et pourrait être fêté sous couvre-feu.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV