BFMTV

Covid-19: Olivier Véran n'écarte pas un nouveau confinement

Le ministre de la Santé Olivier Véran quitte le palais de l'Elysée, le 20 janvier 2021

Le ministre de la Santé Olivier Véran quitte le palais de l'Elysée, le 20 janvier 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Un troisième confinement pourrait être décidé en France, a mis en garde Olivier Véran ce jeudi, si les chiffres du Covid continuaient de se dégrader dans les prochains jours ou les prochaines semaines.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a prévenu ce jeudi qu'un nouveau confinement pourrait être décidé si la situation sanitaire continuait de se dégrader, en raison notamment des nouveaux variants du Covid-19.

"On souhaite donner sa chance au couvre-feu, il a fonctionné dans 15 départements. S'il devait être efficace sur le plan national, on éviterait un confinement", a déclaré le ministre de la Santé ce jeudi soir sur le plateau du JT de TF1. Mais "nous pourrions être amenés à prendre des mesures supplémentaires", à savoir annoncer un éventuel reconfinement si les chiffres liés au Covid continuaient de s'aggraver.

Les prochains "jours et semaines" déterminants

Un peu plus tôt ce jour, le ministre avait déjà prévenu qu'un nouveau confinement "deviendrait probablement une nécessité absolue" si la circulation du variant anglais du coronavirus augmentait "de façon sensible" en France. "Quand je parle d'une course contre la montre, je pèse mes mots. (...) C'est un facteur déterminant pour les jours, les semaines et les mois à venir, et je parle aussi en jours", a-t-il insisté.

"La propagation du variant d'origine anglaise sur le territoire français peut être un élément déterminant dans les stratégies de lutte contre l'épidémie que nous pourrions déployer dans les prochains jours et les prochaines semaines", a poursuivi le ministre, auditionné dans le cadre du projet de loi sur la prolongation de l'état d'urgence sanitaire.

Un nouveau confinement est réclamé par de nombreux représentants de la communauté médicale et scientifique ces derniers jours, afin de lutter contre les variants du virus.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV