BFMTV

Covid-19: les jeunes enfants sont "peu actifs dans la chaîne de transmission du coronavirus"

"Le risque de transmission existe principalement d'adulte à adulte, d'adulte à enfant", a précisé le ministre de la Santé jeudi soir lors d'une conférence de presse.

Dans un avis du Haut Conseil de la santé publique, publié ce jeudi soir, il est à nouveau affirmé que les enfants jeunes "sont peu à risque" face au Covid-19, a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran, au cours d'une conférence de presse.

Reprenant des passages du rapport, il a déclaré que "les enfants jeunes [primaire, maternelle, crèche, ndlr] sont peu à risque de formes graves et peu actifs dans la chaîne de transmission du coronavirus".

Transmission "rarement d'enfant à enfant, ou d'enfant à adulte"

D'après les données de la littérature scientifique, "le risque de transmission existe principalement d'adulte à adulte, d'adulte à enfant, mais rarement d'enfant à enfant, ou d'enfant à adulte. Cela signifie que les enfants, en primaire, en maternelle, en crèche, sont peu suceptibles de se contaminer entre eux et de contaminer les adultes autour d'eux", a précisé Olivier Véran.

En revanche, le ministre de la Santé rappelle que "lorsqu'un enfant est testé positif, souvent parce qu'il a été contaminé au sein de sa famille, il doit être isolé sept jours chez lui", et ne plus se rendre dans son établissement scolaire. En revanche, les autres enfants de sa classe "pourront normalement continuer à se rendre à l'école".

"Il est bien évident que la situation est différente si plusieurs enfants d'une même classe sont positifs et s'il y a une chîine de transmission manifeste", note le ministre.
Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV