BFMTV

Covid-19: la Mayenne toujours placée en "vulnérabilité élevée"

Un patient hospitalisé sur vingt est touché par au moins une infection nosocomiale -

Un patient hospitalisé sur vingt est touché par au moins une infection nosocomiale - - AFP

Le département est toujours sous surveillance renforcée en raison de la recrudescence de l'épidémie, et les autorités ont fait savoir que les "indicateurs nous invitaient à la prudence et à l'action".

Le département de la Mayenne était toujours placé en "vulnérabilité élevée" vendredi, le seul en France métropolitaine, et les indicateurs invitent "à la prudence", a prévenu l'Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire.

"La Mayenne est toujours placée en vulnérabilité élevée par rapport aux indicateurs qui nous invitent à la prudence et à l'action", a déclaré le directeur général de l'ARS Pays de la Loire, Jean-Jacques Coiplet, lors d'une visio-conférence de presse.

Une politique de dépistage intensive

Jean-Jacques Coiplet a notamment évoqué le taux de positivité sur 100 tests, qui est désormais à 3,8, alors qu'il était à 3,2 lundi.

L'ARS dit mener "une politique de dépistage intensive" avec depuis le 12 juillet "plus de 11.800 tests sur le département", qui compte un peu plus de 300.000 habitants, a dit Jean-Jacques Coiplet.

Les autorités sanitaires ont toutefois indiqué qu'il n'y avait "pas de tension majeure au niveau de l'offre de soins" en Mayenne. Selon les derniers chiffres arrêtés jeudi soir, il y avait huit personnes hospitalisées et deux en réanimation dans ce département de l'Ouest, "sans signe de gravité", a dit M. Coiplet.

Jeanne Bulant avec AFP Journaliste BFMTV