BFMTV

Covid-19: l'appel d'Alain Fischer à Teddy Riner et aux autres personnalités antillaises pour inciter à la vaccination

Alain Fischer "Monsieur Vaccin" lors d'une conférence de presse à Paris, le 25 février 2021

Alain Fischer "Monsieur Vaccin" lors d'une conférence de presse à Paris, le 25 février 2021 - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP

Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale souhaiterait que des sportifs, des artistes mais aussi des intellectuels antillais "viennent dire publiquement à leurs compatriotes de se vacciner".

Une sous-vaccination qui "fait des ravages". Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal est revenu mercredi sur la situation sanitaire dans les Antilles lors de son point presse à l'issue du conseil des ministres. Alors que la circulation virale demeure importante et que la pression hospitalière est inédite dans ces territoires ultramarins, les appels à la vaccination se multiplient.

"Les Antilles vivent un drame faute de cette vaccination et du fait qu'une majorité de la population, encore aujourd'hui, ne soit pas convaincue de l'intérêt de celle-ci", a déploré mercredi soir le Pr Alain Fischer sur RTL.

Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale a estimé que "l'engorgement dramatique des hôpitaux, les décès bien trop nombreux, devraient convaincre chacun que cette vaccination est absolument cruciale. Il n'y a pas de recette miracle."

Artistes, intellectuels et judokas

Reste que l'élargissement du pass sanitaire et le futur déremboursement des tests dits de confort n'ont pas su apporter un véritable boost à la vaccination en Guadeloupe ou en Martinique. L'immunologue propose donc de recourir à une autre méthode pour convaincre les réticents au sérum de se faire piquer: celle de faire appel à des célébrités françaises originaires de ces îles.

"J'aimerais beaucoup que des sportifs, on a beaucoup de champions olympiques originaires des Antilles, viennent dire publiquement à leurs compatriotes de se vacciner", a déclaré le 'Monsieur Vaccin' du gouvernement, se référant notamment "aux judokas qui ont eu des réussites à Tokyo. Mais d'autres aussi, des artistes, des intellectuels."

Qu'il s'agisse de représentants et d'intervenants locaux, du personnel soignant ou encore de personnes issues du monde culture, tous "sont les meilleurs ambassadeurs de la vaccination", selon Alain Fischer.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV