BFMTV

Covid-19: l'adjointe à la Santé à Paris alerte sur des signaux "inquiétants" de reprise

Campagne de tests de dépistage du Covid-19 à la gare d'Arcachon, le 24 juillet 2020

Campagne de tests de dépistage du Covid-19 à la gare d'Arcachon, le 24 juillet 2020 - Philippe LOPEZ © 2019 AFP

Dans une interview donnée au Parisien, Anne Souyris a déclaré que les signaux de l'épidémie étaient "inquiétants" dans la capitale et demande aux habitants de se faire tester autant que possible.

Depuis plusieurs semaines, le taux de positivité au Covid-19 augmente en Ile-de-France. Alors qu'il s'établit aujourd'hui à 1,6%, la mairie de Paris est inquiète d'une possible deuxième vague dans la capitale, où l'on compte actuellement 12,5 personnes contaminées pour 100.000 habitants.

Dans une interview donnée dimanche au Parisien, l'adjointe d'Anne Hidalgo à la Santé, Anne Souyris, a déclaré que "oui, les signaux sont inquiétants".

"Jusqu'au 15 juin, ils régressaient tous et depuis, tout remonte. Très lentement mais quand même", déplore l'adjointe EELV.

L'absence des gestes barrières, "un vrai problème"

Une recrudescence des cas de Covid-19 notamment liée au relâchement chez les jeunes Parisiens, qui abandonnent de plus en plus le masque et respectent de moins en moins les gestes barrières, juge Anne Souyris.

"On voit bien qu'il y a de plus en plus de rassemblements de gens, partout, tout le temps, sans aucun geste barrière, c'est un vrai problème", explique-t-elle.

L'adjointe à la Santé s'est ainsi dite favorable à un système similaire à celui appliqué en Allemagne, où les clients des bars, cafés et restaurants laissent leur numéro de téléphone aux gérants de manière à pouvoir être recontactés si une personne positive au Covid-19 a fréquenté le même établissement qu'eux.

Anne Souyris, qui se dit inquiète pour la rentrée, exhorte par ailleurs les Parisiens à se faire dépister autant que possible.

"Il faut rappeler aux gens d'être vigilants: se faire tester, ne pas avoir peur à la moindre toux d'aller consulter, y compris pour ne pas développer une forme grave", assure-t-elle.

Les cinq centres de Santé de la mairie de Paris proposent notamment des consultations et des dépistages du coronavirus et des campagnes de tests sont également organisées sur les sites de Paris Plages, comme les quais de Seine et le bassin de la Villette. Avec ou sans ordonnance, ces tests PCR sont désormais intégralement remboursés et ouverts à tous.

En amont d'une contamination, le port du masque et le respect des gestes barrières restent le meilleur moyen de limiter la propagation du virus.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions