BFMTV

Covid-19: 323 morts à l'hôpital en 24h en France, le nombre d'hospitalisations poursuit sa hausse

Une soignante au chevet d'un patient dans un département des malades du Covid-19.

Une soignante au chevet d'un patient dans un département des malades du Covid-19. - Mark Felix © 2019 AFP

Avec 25.872 personnes hospitalisées en France ce vendredi, le nombre de personnes hospitalisées poursuit sa lente mais constante progression.

Plus de 23.000 nouveaux cas et 23 morts supplémentaires ont été enregistrées à l'hôpital au cours de ces dernières 24 heures, rapporte Santé Publique France dans son dernier bilan publié vendredi soir. Jeudi soir, le nombre de morts en 24 heures s'élevait à 346 en 24 heures, et 22.848 cas supplémentaires avaient été relevés.

Le taux de positivité des personnes testées en France était de 7% vendredi, contre 6,9% jeudi, au plus haut depuis début décembre.

Le nombre de personnes hospitalisées continue sa progression entamée depuis le début du mois de janvier. À ce jour, 25.872 personnes se trouvent à l'hôpital en raison d'une infection à Covid-19, soit 1861 patients de plus en 24 heures. En comptant les sorties, cela représente une augmentation de 137 hospitalisations supplémentaires.

La circulation des nouvelles souches scrutée

Selon l'agence de santé publique, 2902 patients se trouvent actuellement hospitalisées en réanimation, ce qui représente 270 nouvelles admissions en 24 heures. Ce chiffre est au plus haut depuis le 10 décembre. En comptant les sorties, c'est 26 lits occupés en plus au cours de 24 dernières heures.

Selon le ministère de la Santé, 963.139 personnes ont désormais été vaccinées depuis le début de la campagne vaccinale, soit 139.572 personnes en 24 heures. Le Covid-19 a désormais causé la mort de 72.674 personnes en France (hôpital et Ehpad) depuis le début de l'épidémie, selon les données de Santé publique France.

Les bilans quotidiens liés au Covid-19 sont particulièrement scrutés par les autorités sanitaires, en raison du risque de propagation des nouveaux variants en France. Une nouvelle enquête pourrait d'ailleurs être lancée à partir de la semaine prochaine afin d'évaluer la circulation des variants anglais et sud-africain du coronavirus sur le territoire français. Pour en avoir une idée plus précise, Santé publique France avait déjà lancé une première enquête, basée sur les tests positifs au Covid-19 des 7 et 8 janvier. D'après des résultats préliminaires, le variant anglais représente environ 1,4% du total de ces tests.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV