BFMTV

Coronavirus: plus de 600.000 morts dans le monde

Un malade du Covid-19 est installé dans un hôpital de campagne à Santa Cruz (Bolivie), le 13 juillet 2020

Un malade du Covid-19 est installé dans un hôpital de campagne à Santa Cruz (Bolivie), le 13 juillet 2020 - Enrique CANEDO © 2019 AFP

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts au total (140.103) devant le Brésil (78.772), le Royaume-Uni (45.273), Le Mexique (38.888) et l'Italie (35.042).

La pandémie du coronavirus a tué plus de 600.000 personnes dans le monde depuis sa découverte en Chine en décembre. Parmi ces morts, plus de 200.000 ont eu lieu en Europe et 160.000 en Amérique latine, selon un bilan réalisé à partir de sources officielles samedi à 23 heures, heure française.

Au total, 600.523 décès ont été recensés dans le monde (pour 14.233.355 cas), dont 205.065 morts en Europe, région la plus touchée. La pandémie progresse rapidement en Amérique latine, deuxième continent avec le plus de morts recensées (160.726 dont 17.540 ces sept derniers jours).

La Belgique très touchée

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts au total (140.103) devant le Brésil (78.772), le Royaume-Uni (45.273), Le Mexique (38.888) et l'Italie (35.042). Le nombre de morts liées à la maladie Covid-19 a doublé en un peu plus de deux mois. Plus de 100.000 nouveaux morts ont été enregistrés en 21 jours, depuis le 28 juin.

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 85 décès pour 100.000 habitants, suivi par le Royaume-Uni (66), l'Espagne (61), l'Italie (58), et la Suède (56).

Flambée des contaminations aux USA

Plus de 14 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Les États-Unis, pays le plus touché au monde, ont répertorié quelque 60.207 nouvelles infections samedi, selon l'université Johns Hopkins dont les bilans font référence. Le pays connaît depuis plusieurs semaines une flambée des contaminations qui s'est traduite par un nombre record de nouveaux cas pendant trois jours consécutifs cette semaine, dont 77.638 pour la seule journée de vendredi.

JP avec AFP