BFMTV

Coronavirus: les règles à respecter chez soi pour éviter la contamination

Pour se protéger et protéger les autres, un réflexe à adopter même en intérieur : le lavage des mains

Pour se protéger et protéger les autres, un réflexe à adopter même en intérieur : le lavage des mains - iStock - PeopleImages

"Le risque de contamination ne disparaît pas lorsqu’on rentre au domicile, bien au contraire", rappelle l'Académie de médecine.

Dès le début de l'épidémie de coronavirus en France, le gouvernement français a diffusé des messages de prévention demandant à la population de respecter des mesures barrières pour ne pas infecter ou être infecté. Mais les objets qui nous entourent peuvent également être infectés par le Covid-19 et le propager, et le risque peut même parfois se trouver à l'intérieur du domicile. L'Académie de médecine a ainsi publié mardi des recommandations pour une hygiène à la maison, "un rempart contre le Covid-19".

Le nouveau coronavirus peut se transmettre "par contact indirect", comme les "objets contaminés par une personne infectée", explique l'Académie de médecine. Ainsi, "le risque de contamination ne disparaît pas lorsqu’on rentre au domicile, bien au contraire".

Bien laver ses aliments, et ses mains

"Bien qu'il n'existe pas d'argument suggérant que la nourriture soit une voie de transmission du SARS-CoV-2, il est prudent de laver les fruits et les légumes, à moins de les cuire", écrit l'Académie.

Attention toutefois à ne pas laver les produits alimentaires avec des produits toxiques, comme avait alerté l'Anses (agence nationale de sécurité sanitaire) début avril. Il ne faut évidemment pas "nettoyer les aliments à l’eau de Javel ou tout autre produit nettoyant ou désinfectant non destiné à entrer au contact de denrées alimentaires".

De plus le lavage des mains, une des mesures barrières les plus efficaces contre le virus, ne doit pas seulement se faire au retour des courses, l'une des seules sorties autorisées pendant le confinement. Il faut également "se laver les mains après avoir défait et jeté les emballages des courses du jour", écrit l'Académie de médecine.

L'institution insiste beaucoup sur le lavage des mains, à effectuer très fréquemment: dès que l'on rentre chez soi, dès que l'on a touché des objets extérieurs (courses, poubelles...), après avoir toussé ou éternué, avant de s'occuper d'une personne fragile, après chaque passage aux toilettes ou encore avant de cuisiner et avant les repas.

Désinfecter les surfaces, en particulier les plus touchées

Les surfaces de votre logement peuvent être également infectées par le SARS-CoV-2. En ce sens, il est important de nettoyer les "surfaces du logement manipulées souvent et par tous", comme les poignées de porte, mais aussi les objets fréquemment pris en main tels que les téléphones portables, les télécommandes, les claviers ou encore les souris d'ordinateur.

L'Académie des Sciences conseille de les désinfecter chaque jour avec "des lingettes imprégnées d'alcool à 70%". L'eau de Javel diluée dans un volume indiqué (un volume d'eau de Javel pour neuf volumes d'eau) est également recommandée pour les surfaces d'intérieur, car il s'agit d'un virucide, soit un produit qui tue le virus. Pour les objets électroniques en revanche, il faut se contenter des lingettes, et "ne pas utiliser de solution hydro-alcoolique qui contient de l'eau oxygénée et de la glycérine, ni d'eau de Javel".

Le site des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) conseille de "nettoyer la zone ou l'élément avec du savon et de l'eau ou un autre détergent s'il est sale. Ensuite, utilisez un désinfectant domestique". Comme le précise en effet RMC, une "salissure peut empêcher au désinfectant d’avoir accès aux germes et donc de le tuer".

Des règles d'hygiène respiratoire

En temps de confinement, il faut "aérer le logement en ouvrant les fenêtres au moins 20 minutes le matin et le soir et pendant le ménage", écrit encore l'Académie de médecine.

Elle conseille également, dans la mesure du possible, de "maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes de la maisonnée lorsqu’elles mangent, parlent, toussent ou éternuent", et d'éviter de se toucher le visage, le nez, les yeux et la bouche, des "gestes qui favorisent la transmission des virus respiratoires par les mains contaminées".

Et il faut bien entendu respecter les autres mesures barrières désormais habituelles: se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement, de préférence avec un mouchoir à usage unique, et jeter ce mouchoir immédiatement. Sans mouchoir, il faut éternuer dans son coude.

Salomé Vincendon