BFMTV

Coronavirus: la contamination progresse à la Réunion, les autorités pointent des importations de cas

L'Île de la Réunion (Photo d'illustration)

L'Île de la Réunion (Photo d'illustration) - Richard BOUHET

L'indice de mesure du nombre de personnes contaminées par un malade, le R0, atteint 2,26 à la Réunion, ce qui signifie qu'une personne contaminée en contamine plus de deux autres, selon la carte du ministère de la Santé. Il est de 1,18 en France métropolitaine.

Le taux de reproduction du coronavirus à la Réunion a augmenté depuis jeudi, mais en raison surtout de l'arrivée sur l'île de malades ayant contracté le Covid-19 ailleurs, et non par une hausse de sa circulation, selon les autorités sanitaires.

L'indice de mesure du nombre de personnes contaminées par un malade, le R0, atteint 2,26, ce qui signifie qu'une personne contaminée en contamine plus de deux autres, selon la carte du ministère de la Santé. Il est de 1,18 en France métropolitaine.

L'Agence régionale de santé de l'Océan indien (ARS) a relativisé vendredi ce taux de reproduction. "Il ne peut pas se calculer comme celui de la métropole" parce qu'"on est sur une situation d'importation, et non pas de circulation", a expliqué sur la chaîne télévisée Réunion 1ere François Chieze, directeur de la veille et de la sécurité sanitaire à l'ARS.

"On ne peut pas considérer qu'on est dans une situation d'inquiétude par rapport à une situation virale en augmentation", a-t-il ajouté.

Sur 612 cas recensés depuis le 11 mars, "434 sont des cas importés et concernent donc des personnes ayant contracté la maladie en dehors du territoire", a souligné l'ARS. Soixante-dix-huit sont des cas autochtones secondaires "c'est-à-dire des personnes ayant un lien direct avec des cas importés", et 100 des cas "autochtones concernant des personnes ayant un lien indirect ou n'ayant aucun lien avec un cas importé", a détaillé l'Agence.

Dans le vert pour la réanimation et le taux d'incidence

La Réunion reste dans le vert en ce qui concerne le taux d'occupation des lits en réanimation, le taux d'incidence (tests positifs pour 100.000 habitants) et le taux de positivité des tests.

Vendredi matin, 18 personnes étaient toujours hospitalisées. Seize de ces malades sont des évacués sanitaires arrivant de Mayotte. Les 4 malades placés en réanimation arrivent aussi de cette île.

Les trois personnes mortes dans l'île des suites de la Covid-19 étaient également des évacués sanitaires de Mayotte.

Dans un courrier adressé lundi au gouvernement et aux autorités sanitaires, la Communauté des professionnels de santé de l'île s'était "alarmée" de "l'augmentation significative du nombre de cas de patients Covid 19, dont des cas importés mais aussi des cas autochtones".

Au cours des dernières 48 heures, huit cas autochtones ont été recensés dont sept contaminés par un proche ayant contracté la maladie en dehors du territoire. À partir de samedi, avant de prendre l'avion pour La Réunion il faudra justifier d'un test Covid-19 négatif réalisé dans les 72h avant l'embarquement.

C.Bo. avec AFP