BFMTV

Coronavirus: Gérard Collomb sera au stade "sans masque" pour assister à OL-Juventus

Le maire de Lyon s'est voulu rassurant ce mercredi matin alors que des milliers de supporters italiens sont attendus à Lyon pour le huitième de finale entre l'OL et la Juventus.

Le maire de Lyon sera bien au Groupama Stadium mercredi soir. Gérard Collomb a indiqué ce matin au micro de BFMTV qu'il comptait assister au huitième de finale de la Ligue des champions entre l'OL et la Juventus, malgré les craintes autour de l'épidémie de coronavirus

"Je serai au stade ce soir pour regarder ce match et j'espère qu'il n'y aura pas de difficultés et que le sport reprendra le dessus sur cette épidémie qui touche tant de pays à travers le monde", a assuré le maire, qui a précisé qu'il ne portera "pas de masque". 

Évoqué en Conseil des ministres

Ces derniers jours, l'Italie fait face à une multiplication du nombre de personnes infectées par le coronavirus obligeant le pays à prendre des mesures d'exception pour limiter l'épidémie. Dans ce contexte, l'arrivée de plusieurs milliers de supporters turinois à Lyon a suscité des inquiétudes. Les maires de Décines et Meyzieux, à proximité du stade, se sont notamment opposés mardi à leur venue. 

De son côté, Gérard Collomb a refusé de s'exprimer sur une possible annulation de la rencontre, rejetant la responsabilité sur le gouvernement.

"C'est le ministère qui doit trancher. Je sais que le match de ce soir sera évoqué en Conseil des ministres et des décisions peuvent être annoncées en fonction de l'évolution du virus en Italie", a-t-il déclaré.

Pas de risque dans le stade?

Se voulant rassurant, le maire de Lyon a cependant affirmé que la région de Turin "n'est pas concernée par le coronavirus". Il a également écarté les risques de contamination au sein du stade. 

"On nous dit que pour être réceptif au coronavirus, il faut être en contact de manière répétée et dans un endroit confiné avec des personnes atteintes de cette maladie. Ce n'est pas le cas dans le stade de Lyon", a insisté l'ancien ministre de l'Intérieur. 

Benjamin Rieth