BFMTV

Coronavirus: 46 foyers de contamination identifiés en France

D'après Santé Publique France, dans la plupart de ces foyers, les premiers cas de contamination se sont déclarés avant la fin du confinement.

Entre le 9 et le 19 mai, 46 foyers de contamination, qui concentrent plusieurs cas de coronavirus, ont été identifiés sur le territoire français, selon le dernier bilan communiqué ce jeudi par Santé Publique France. Dans la plupart de ces clusters, qui ne prennent pas en compte les Ehpad et le milieu familial restreint, les premiers cas "remontent le plus souvent avant la levée du confinement", précise l'agence nationale.

Ils concernent notamment des établissements sociaux d’hébergement et d’insertion (13), des entreprises (9) et des établissements de santé (8). Trois foyers de contamination touchent par ailleurs des communautés vulnérables (3), des personnes handicapées (3) et des milieux sociaux élargis (3). Enfin, deux clusters ont été recensés en milieu universitaire et scolaire et un dans le cadre d'un événement public ou privé, qui n'a pas été précisé.

"On peut se féliciter de ce nombre, dans la mesure où il reste acceptable parce que cela veut dire que l'on est en capacité de faire des enquêtes, de diagnostiquer et d'isoler les malades", confie à notre antenne le Dr Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine.
46 foyers de contamination ont été identifiés en France entre le 9 et 19 mai 2020
46 foyers de contamination ont été identifiés en France entre le 9 et 19 mai 2020 © Capture BFMTV

Apprendre à vivre avec le virus

"C'est la partie cachée de l'iceberg qu'on rend visible, ce que l'on n'avait pas été capable de faire au début. Je ne peux pas dire qu'il faut s'en réjouir mais cela veut dire qu'aujourd'hui, on apprend à vivre avec le virus", indique-t-il.

Circonscrire ces foyers de contamination est indispensable pour éviter la propagation du virus sur le territoire et endiguer une potentielle deuxième vague. Des mesures de contrôle ont été mises en place et "une extrême vigilance est maintenue dans ces foyers épidémiques quant au risque de diffusion communautaire, assure Santé Publique France.

Un foyer identifié dans une résidence universitaire à Tours

L'Agence régionale de santé Centre-Val de Loire a annoncé ce vendredi que six étudiants de la résidence universitaire Grandmont, à Tours, avaient été testés positifs au Covid-19. Un septième attend encore les résultats de son dépistage. 

"Tous ces étudiants ont été relogés par le CROUS Orléans-Tours, placés en isolement, et sont suivis par le service de santé universitaire", précise dans un communiqué l'ARS qui indique qu'"un dépistage collectif concernant les 183 étudiants de trois bâtiments de la résidence" a été engagé.
Mélanie Rostagnat