BFMTV

Consultation à 25 euros: l'Assurance maladie met en garde les médecins

BFMTV

L'Assurance maladie a mis en garde lundi les médecins généralistes qui seraient tentés d'augmenter eux-mêmes leur consultation à 25 euros, comme le réclame leur principal syndicat, assurant à l'AFP qu'elle ne tolèrerait pas de "pratiques tarifaires illicites".

Le principal syndicat de médecins généralistes, MG France, a invité les praticiens à augmenter de deux euros le tarif de leur consultation, fixée à 23 euros depuis 2011, sans attendre l'ouverture d'une négociation avec l'Assurance maladie.

Cette initiative "constitue un manquement aux engagements pris par les médecins dans le cadre de la convention médicale de 2011 que MG France a signée et dont l'échéance interviendra à l'été 2016", rappelle la direction de l'Assurance maladie dans un communiqué.

En outre, elle "constituerait une infraction aux obligations instituées par le code de la sécurité sociale qui interdit aux médecins d'appliquer des dépassements tarifaires non autorisés".

Dénonçant les "lourdes conséquences" pour les assurés, "qui subiraient un reste à charge injustifié", l'Assurance maladie prévient qu'elle "fera usage, à chaque fois que nécessaire, de tous les moyens juridiques à sa disposition (...) pour faire respecter les obligations qui s'appliquent aux médecins conventionnés et pour protéger les assurés contre des pratiques tarifaires illicites". Elle compte s'appuyer sur la convention médicale et le code de la sécurité sociale.

D. N. avec AFP