BFMTV

Connaissez-vous votre maison médicale de garde ?

-

- - -

Peu connues du public, les maisons médicales de garde font de la médecine généraliste les week-ends et jours fériés.

Depuis plusieurs mois, le gouvernement préconise la mise en place de « «Maisons Médicales de Garde » pour désengorger les Urgences. C'est un service méconnu du grand public et, pourtant, ces cabinets de consultations accueillent les patients durant le week-end et les jours fériés, un peu à la manière d'une pharmacie de garde. Il en existe aujourd'hui plus de 300 en France.

Le principe

Au lieu d'aller aux urgences à l'hôpital et d'attendre plusieurs heures dans une salle bondée, ces maisons médicales, en clair un médecin de garde, vous accueillent pour des consultations week-end et jours fériés. Avec moins d'une heure d'attente et une consultation à 43 euros, sans rendez-vous, remboursée à hauteur de 65%.

Bien sûr pour un infarctus, il faut continuer à appeler le Samu, mais pour les petites bobos, brûlures, entorses, angines, fièvres, les maisons médicales de garde sont l'alternative idéale aux urgences.

L'autre avantage, c'est son coût pour la Sécurité Sociale : 48 euros par patient dans une maison médicale, contre 223 euros aux Urgences.

Bénédicte Pewzer la directrice de la clinique Bizet, maison médicale parisienne, expliquent que les maisons médicales de garde s'adressent à « des patients qui relèvent plus de la médecine générale que de la grosse urgence. Elles ont pour intérêt de limiter le temps d'attente d'un patient et de désengorger les urgences. Les patients attendent moins de 15 minutes et sont très contents de trouve ce genre de consultation généraliste un samedi après-midi ».

La rédaction et Sébastien Gilles