BFMTV

Cigarette électronique: un élu veut encadrer la distribution

Thierry Lazaro, député maire UMP, entend encadrer la distribution de cigarettes électroniques

Thierry Lazaro, député maire UMP, entend encadrer la distribution de cigarettes électroniques - -

Contrairement aux buralistes, le commerce de la cigarette électronique est très peu encadré. Thierry Lazaro, député UMP, souhaiterait changer cette disposition.

C’est la tendance du moment. La cigarette électronique attire de plus en plus de consommateurs, et les boutiques fleurissent à vitesse grand V. Thierry Lazaro, député UMP du Nord, voudrait voir sa vente encadrée par des buralistes.

"On ne peut pas faire de publicité pour les cigarettes. On ne peut pas vendre aux mineurs. Tout cela est parfaitement normal. Dès lors pourquoi à côté d’un buraliste, il y aurait un magasin qui vend des cigarettes électroniques?", s’interroge l'élu.

Pour clarifier la situation, le député s’apprête à déposer une proposition de loi à l’Assemblée. Objectif: réserver la vente de cigarettes électronique aux seuls buralistes.

Un enjeu économique

"Je souhaite que ça rentre dans le réseau de buralistes. Et si tel n’était pas le cas, je demande au gouvernement qu'il encadre la distribution de cigarettes électroniques. Pour des raisons d’équité", explique-t-il.

Du côté des débitants de tabac, le soutien du parlementaire est apprécié: "C’est un projet de loi qui est très bien. Ce produit contient encore du tabac et des substances chimiques ne doit pas se vendre n’importe comment et n’importe où", assure Patrick Brice, président de la fédération Nord des tabacs.

Alors que les ventes de cigarettes électronique explosent, pour la première fois en dix ans, celles des cigarettes classiques ont elle baissé en volume de 10%.


A LIRE AUSSI:

>> Le business de la cigarette s'enflamme