BFMTV

Chaleur: que manger et boire pour affronter les températures élevées?

Des pastèques (illustration).

Des pastèques (illustration). - Harsha K . R. - Flickr - CC

L'alimentation joue un rôle essentiel lors des périodes de fortes chaleurs. Elle permet à l'organisme de rester hydraté et de fonctionner normalement.

Après un intermède plus frais qui n'aura duré que quelque jours, passés les records de température constatés la semaine écoulée, de fortes chaleurs vont à nouveau s'abattre sur l'Hexagone à compter de jeudi. L'épisode devrait être plus long que le précédent et est pressenti comme caniculaire.

Pour lutter contre les désagréments qui peuvent être engendrés par un mercure élevé, la diététicienne nutritionniste Florence Foucaut, qui exerce à Paris, livre ses conseils à BFMTV.com.

· Pourquoi faut-il redoubler d'attention à l'égard de son alimentation, par fortes chaleurs ?

"L'objectif, c'est d'éviter la déshydratation. La déshydratation peut entraîner des complications graves, comme des troubles neurologiques ou encore des chutes".

· Y a-t-il des aliments et boissons à privilégier?

"La base de la base, c'est qu'il va falloir privilégier les repas froids. Il faut opter pour l'eau, et éviter les boissons trop sucrées. Si on n'est pas très friand d'eau plate, on peut très bien aromatiser son eau avec du citron et de la menthe, bio de préférence afin de ne pas faire une infusion de pesticides.

Les légumes les plus riches en eau vont être les tomates, en salade ou en gaspacho, les concombres, radis. La salade verte aussi est intéressante. Et dans les fruits, la pastèque, le melon, les fraises, les pêches, mais aussi la carambole.

On peut également manger des terrines de légumes, des terrines de poisson, de la viande froide, du taboulé. Pour le taboulé, il est possible de remplacer la semoule par du chou-fleur, pour ajouter du croquant. On peut aussi manger des quiches, qui sont consommables aussi bien froides que chaudes.

En dessert, il y a les salades de fruit, les dés de pastèque ou billes de melon au congélateur... On peut aussi faire des smoothies, des milkshakes".

· A contrario, y a-t-il des aliments à fuir absolument?

"On va fuir l'alcool car il déshydrate, mais aussi le thé ou le café car ce sont des diurétiques, et donc ils déshydratent de façon indirecte.

On va aussi éviter les plats très gras. Je dis souvent ça à mes patients: bien souvent quand il fait chaud, on a envie de légèreté. Le corps est bien fait".

· Le fait de boire beaucoup plus d'eau qu'en temps normal peut-il nuire à l'organisme?

"Ce qui est recommandé de boire en termes de quantité en temps normal, c'est minimum 1,5 litre d'eau par jour. Cet apport doit être augmenté en fonction de la température extérieure.

Normalement, si on n'a pas de pathologie particulière, les reins font leur travail comme il faut. Leur rôle principal, c'est de maintenir les cellules dans un état d'hydratation correct.

Chose importante: plutôt que de boire un litre d'eau d'affilée, il faut mieux répartir sur la journée, surtout par temps de canicule".

Propos recueillis par Clarisse Martin