BFMTV

CARTE - Les écoliers mangent-ils bio à la cantine dans votre ville?

-

- - ROMAIN PERROCHEAU / AFP

Dijon est la seule grande ville à servir plus de 20% de viande bio dans les cantines de ses écoles élémentaires. La loi Alimentation souhaite que les autres communes s’alignent sur cet objectif d’ici 2022. Un pari qui est loin d’être gagné.

Le projet de loi agriculture et alimentation est présenté en première lecture à l'Assemblée nationale ce mardi 22 mai. Ce texte long de 17 articles souhaite entre autres "réduire les inégalités d’accès à une alimentation durable et de qualité". Pour cela, la future loi prévoit que 20% des produits servis dans les restaurations collectives proviennent de l’agriculture biologique d’ici 2022.

Le bio encore absent de nombreuses cantines

Cet objectif est-il atteignable par les collectivités en moins de quatre ans? Greenpeace a réalisé une grande enquête participative entre septembre 2017 et février 2018 sur les menus des écoles élémentaires (du CP au CM2) dans le public uniquement. Elle a notamment demandé à ses 12.000 contributeurs de compter le nombre de jours où de la viande bio est proposée au menu.

Les données ainsi agrégées ne sont pas très encourageantes. Parmi les villes de plus de 10.000 habitants, Dijon est la seule à atteindre cet objectif de 20% de viande d’origine bio dans les cantines scolaires. Dans cinq grandes villes françaises, les contributeurs n’ont même vu aucune viande bio au menu durant la période observée. C’est le cas à Saint-Denis ou à Argenteuil, deux villes où le taux de pauvreté dépasse les 25%, soit le quart de la population.

De la viande bio dans 2,8% des cas en moyenne

Sur l’ensemble des cantines de l'échantillon, les jours où de la viande est servie, celle-ci provient d’un élevage bio dans seulement 2,8% des cas. Cette moyenne se rapproche de celle énoncée par l’Agence BIO en 2017: elle estimait alors que les collectivités ne proposaient que 2,9% de produits bio en moyenne en restauration collective.

Les collectivités sont donc encore loin des 20% visés par la future loi. Pour rappel, cet objectif, déjà prévu dans le cadre du Grenelle de l'Environnement en 2007, n'a jamais abouti. 

Et dans votre ville? Déplacez-vous dans la carte ci-dessous pour voir la part de viande bio dans les écoles élémentaires publiques de votre commune.

Emeline Gaube