BFMTV

Canicule: pourquoi boire très frais est une fausse bonne idée

-

- - DENIS CHARLET / AFP

Par ces temps de canicule sur l'Hexagone et plus largement l'Europe, il faut éviter les boissons trop fraîches et privilégier l'eau tiède, contrairement aux idées reçues.

La canicule s'est installée cet été sur l'Europe. Ce lundi, 67 départements sont toujours placés en alerte orange par Météo France à cause de ces fortes chaleurs, et cette journée du mardi 7 août sera la pire, avant un brutal radoucissement. Il faut donc veiller avec la plus grande vigilance à bien s'hydrater. S'il faut bien sûr boire de l'eau en abondance, jusqu'à 1,5 ou 2 litres dans la journée, il ne sert à rien de dépasser ce seuil. Pire, en boire davantage pourrait favoriser l'apparition d'œdèmes. Mais la tentation la plus vive, et la plus répandue, est de boire très frais. Or, c'est là aussi une mauvaise idée. 

Tout d'abord, comme le souligne Le Parisien, un liquide très frais envoie le mauvais signal au corps, et plus précisément à ses thermorécepteurs, risquant d'entraîner l'interruption de la sudation, un phénomène qui permet de normalement de faire retomber la température du corps à grosses gouttes. De plus, en buvant trop frais, l'organisme doit alors consacrer beaucoup de son énergie pour maintenir ou rétablir sa température interne à 37°C et réchauffer la boisson fraîche qui parcourt les organes. Un effort intense qui peut paradoxalement susciter un coup de chaud. 

Le juste milieu 

On se prend par conséquent à penser au régime des Touaregs, ces "hommes bleus" du Sahara qui s'hydratent avec un thé bouillant. L'option n'est pourtant pas meilleure: boire trop chaud contraint le corps à redoubler d'efforts pour réguler sa température, jetant trop d'énergie dans la bataille. Par ailleurs, la transpiration, cette fois-ci, s'accélère, ce qui certes peut permettre d'envisager une meilleure évacuation de la chaleur mais fait risquer la déshydratation. 

Comme souvent, le meilleur conseil de consommation se situe dans le juste milieu, bien que la solution paraisse moins attrayante. Comme le rappelait ici France 2 dans son journal télévisé ce lundi, l'idéal est encore de se contenter d'une eau dont la température est comprise entre 12 et 14°C. 

Robin Verner