BFMTV

Cancer du col de l'utérus : efficacité démontrée de l'auto-dépistage

BFMTV

Des chercheurs français ont montré qu'un auto-prélèvement vaginal à domicile pouvait être aussi efficace qu'un frottis effectué par un médecin pour dépister un cancer du col de l'utérus, dans une étude publiée récemment.

Les chercheurs français ont précisé toutefois qu'ils n'entendaient pas remettre en cause les frottis cervico-utérins mais qu'ils voulaient seulement offrir une "alternative" aux femmes qui ne participent pas à ce dépistage par frottis.

Celui-ci a permis une réduction importante de la mortalité liée au cancer du col de l'utérus dans les pays développés grâce à un taux de couverture estimée à 63%. Mais ce taux stagne depuis plusieurs années alors que la maladie continue à tuer chaque année environ un millier de femmes en France et près de 300.000 dans le monde.

En France, les femmes de 25 à 65 ans sont invitées par les autorités sanitaires à faire des frottis tous les trois ans, mais 40% ne les font pas régulièrement, évoquant des difficultés d'accès à un gynécologue, notamment en zone rurale, alors même que les frottis peuvent être réalisés par d'autres professionnels de santé comme les généralistes ou les sages-femmes.

G.C. avec AFP